Try du Chesnoy et l’avenue Gevaert

391a3-546943484-1

1927/1929 | Try du Chesnoy(s) et l’avenue Gevaert,
à hauteur de la Place communale de Genval

Sur cette photo, l’avenue Gevaert rejoint la Place communale de Genval (à gauche) et l’actuelle rue des Déportés (à droite). Observez qu’au premier étage de la maison au centre de la photo, deux fenêtres sont murées. De même, pour la maison se trouvant à droite (Try du Chesnoy). Etonnamment, ces deux maisons présentent au XXIe siècle les mêmes fenêtres murées (voir photo-légende et photos ci-dessous).

A propos de l’arrêt du bus | En octobre 1926, le conseil communal de Genval avait initié un projet de service de bus entre Genval et Ixelles. Le nouveau conseil, présidé par Auguste Lannoye, poursuivra l’étude et accordera l’autorisation d’exploiter en mars 1927. Les bus circuleront au début de 1929. Cependant, dès mai 1930, la SNCFV souhaitera modifier le trajet et sera soutenue par les habitants de l’avenue des Combattants qui aimeraient voir passer les bus dans leur rue, tant à l’aller qu’au retour. Les habitants de l’av. Gevaert réagiront en sens inverse et une solution boiteuse mécontentera tout le monde jusqu’au jour où la rue du vallon permettra de garder le bus au milieu du village (1).

5e48f-546943484-2-1

06a45-3704682270-1

1992/1995 | Try du Chesnoy, à l’angle de la rue des Déportés et de l’avenue Gevaert
© Hommes et Patrimoine

Plantée à l’intersection de voiries primitives de Genval, la Chapelle Saint-Roch attire l’attention par sa position, mais aussi par sa structure solide et l’élégance de sa niche (2). Elle est adossée au talus appelé Try du Chesnoy(s).

7a989-2389148599-1

 

2012 | Try du Chesnoy © Christian Petit


(1) GHYSSENS Roger, La Place communale de Genval du 18e au 20e siècle, in Chroniques du CHR n° 36 de septembre 2008
(2) 
HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles. Au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Amélie Mélo Editeur, Collection Mémoire, 2000