La grange-église de Froidmont, dédiée à Saint-Etienne

ed56c-1681196673-2-1

1974 | Entrée de la Ferme de Froidmont © Jean-Claude Renier

Sur l’ancienne porte de la ferme, un écriteau prévient : « Défense de circuler sur les chantiers sous peine d’amende », marquant un moment crucial de l’histoire de ce lieu : sa transformation et sa rénovation.

eda3c-3310849181-1

juillet 2015 © Monique D’haeyere

avant 1976 Renovation de la grange de la Ferme de Froidmont © Maurice Goethals 1

avant 1976 | Ferme de Froidmont, avant la transformation de la grange © Maurice Goethals

Le 24 décembre 1972, les familles Demeure et Dubost, ayant décidé de lotir les terres cultivées par les fermiers de Froidmont, firent donation de la ferme à la fabrique d’église de la nouvelle paroisse St-Étienne (1).

On en parlait depuis 1965, mais c’est le 17 octobre 1966 que la nouvelle éclata au Conseil paroissial de Sainte-Croix : M. l’abbé Jacques Hemeleers, vicaire à Notre-Dame du Sacré-Cœur à Etterbeek, était nommé chapelain de la paroisse en création. Grâce à l’amabilité de M. et Mme Delacroix, le chapelain put dire la messe dans un petit local, le ‘garage’ de la rue Albert Ier (ndlr. actuellement dénommée rue du Monastère). Tout aussitôt, deux autres endroits sont ouverts à la célébration eucharistique : le salon de M. et Mme Dechamps, avenue de Merode et celui de M. et Mme Leloup, rue de l’Augette. Le 7 octobre 1967, la nouvelle chapelle provisoire en bois avenue Françoise (ndlr. au n° 9)(2) est inaugurée solennellement par Mgr Lagasse, vicaire général (1).

Eglise Saint-Etienne Abbé Hemeleers et projet architecture Kroll coll Maurice Goethals 7413

L’Abbé Jacques Hemeleers pose devant projet de l’architecte Lucien Kroll
avant 1976 © Maurice Goethals

Le chapelain, devenu entretemps curé à part entière, envisagea avec le bureau paroissial de créer un centre religieux à Froidmont, en association avec la communauté des Dominicains de la Sarte à Huy. L’architecte, M. Lucien Kroll, réalisa un projet pour transformer la grange en église (3), dont le budget fut approuvé par le Conseil Communal. Dans la foulée, le Conseil de la Fabrique d’église de St-Étienne fut créé le 19 novembre 1970. De 1971 à 1972, trois côtés de la ferme de Froidmont furent aménagés pour abriter une communauté chrétienne formée de religieux dominicains, de couples et du curé de la paroisse (1).

avant 1976 Renovation de la grange de la Ferme de Froidmont © Maurice Goethals 3

1976 © Maurice Goethals

1976 © Maurice Goethals

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1976 | Diaporama de l’extérieur de la nouvelle église Saint-Etienne © Maurice Goethals

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1976 | Diaporama de l’intérieur de la nouvelle église Saint-Etienne © Maurice Goethals

Ce fut un rêve qui devint une idée, une idée qui devint un projet, un projet qui se réalisa, écrivit André Cordy, Président du Conseil de Fabrique (4).


(1) UNITÉ PASTORALE SAINT-ETIENNE, Froidmont, naissance d’une paroisse
(2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, p.60, 1996
(3) Son acoustique, très étudiée et sa disposition intérieure permettent des représentations théâtrales et des concerts de haute qualité (2)
(4) CORDY André, Naissance d’une paroisse, in Venez à Froidmont … Trente ans déjà, Louvain-la-Neuve

Eglise Saint-Etienne, de l’inauguration à aujourd’hui

181225 Eglise Saint-Etienne Noël 1978-1979 inaugurée le 25 décembre 1976 © André DelbarNoël 1976 | Chemin du Meunier à Rixensart © André Delbar

A la Noël 1976, dans une église comble à souhait, la messe de Minuit fut chantée et célébrée par des paroissiens heureux de voir ‘consolidée’ leur paroisse dans sa nouvelle structure, d’allure neuve et moderne (1).

L’abbé Jacques Hemeleers développa une pastorale particulièrement vivante en faisant largement confiance aux laïcs, jusqu’en 1985. L’abbé José Lhoir lui succéda, poursuivant ce lien, mais de façon un peu moins soutenue. Lorsqu’il a pris sa retraite, en 1996, les frères Dominicains décidèrent de prendre eux-mêmes en charge la paroisse, avec l’accord du diocèse (2).

Noël 1978 © Jean-Claude Renier
novembre 2013 © Monique D’haeyere

Eglise Sainte-Etienne et Ferme de Froidmont Collection Monique D'haeyere

1979 | Photo diffusée dans un dépliant édité par la Fédération Touristique du Brabant et l’Administration communale de Rixensart, coll. Monique D’haeyere

dd9ee-2106819796

Eglise Saint-Etienne et Ferme de Froidmont, Rachel Diepart pinxit

Cette aquarelle est de l’artiste rixensartoise Rachel Diepart, née à Longlier-Neufchateau en 1958. Régente en Arts Plastiques, elle étudia la peinture à Paris et devint restauratrice de tableaux. Elle fréquente les ateliers de dessin de la Cambre, de peinture aux académies d’Etterbeek et d’Anderlecht, de gravure à l’académie de Boitsfort et de sculpture à l’Ecole des Arts d’Ixelles. Elle participa aussi à des stages d’aquarelle à Ostende. Parmi ses nombreuses expositions, elle fera plusieurs passages à La Pommerage (3) à Genval.

SONY DSC

mars 2016 © Monique D’haeyere

181225 Ferme de Froidmont dessin 1989 Narcisse Poplemont © SI Rixensart

1989 | Eglise Sainte-Etienne (Ferme de Froidmont), Narcisse Poplemont fecit
© Syndicat d’Initiative de Rixensart

2009 | Christ en bois, derrière l’autel de l’église Saint-Etienne © Monique D’haeyere
2012 | Cloche de l’église Saint-Etienne © Christian Petit

Ce Christ en croix provient de la Chapelle du Calvaire, située Drève du Calvaire dans le Bois de Rixensart (→ RÉTRO RIXENSART | Chapelle du Calvaire, IHS). En 1980, cette sculpture en bois trouva refuge dans l’église Saint-Etienne de Froidmont où elle est fixée sur le mur derrière l’autel (4). Dès le XVe siècle, le Brabant était un centre de sculpture sur bois. Dans les ateliers de Bruxelles et de Louvain on ciselait et assemblait des retables, notamment, qui étaient expédiés dans divers pays d’Europe et même ceux de la Baltique. On retrouve encore des retables brabançons dans des églises de Suède. Le calvaire de Rixensart est probablement issu de cette tradition artisanale. A première vue sa date d’exécution correspondrait bien avec celle de l’achèvement du château (5).

Pendant trente ans, Froidmont fut animé spirituellement par des Dominicains. Plusieurs religieux, des couples et le curé de la paroisse logeaient dans les locaux à proximité de l’église. Les Dominicains quittèrent Froidmont au tournant de l’année 2010, mais le lieu a gardé une grande ouverture sur la communauté locale. La ferme de Froidmont est devenue un lieu d’insertion pour une quinzaine d’adultes en situation précaire (6).


 UNITÉ PASTORALE SAINT-ETIENNE | Froidmont, naissance d’une paroisse
→ RÉTRO RIXENSART | La grange-église de Froidmont, dédiée à Saint-Etienne
OBJECTIF RIXENSART | Eglise Saint-Etienne


(1) Le premier Conseil de la Fabrique d’église de Froidmont-Rixensart, Venez à Froidmont, in Venez à Froidmont … Trente ans déjà, Louvain-la-Neuve, p.5
(2)
UNITÉ PASTORALE SAINT-ETIENNE, Froidmont, naissance d’une paroisse
(3) DIEPART Rachel, La Pommerage
(4) PINSON Colette, Chapelles du Calvaire et de la Vierge, in Chroniques CHR N° 22, p.15, 4e trimestre 1995
(5) DERAEDT Marcel, Exploration du monde de Rixensart, L’Ancre, p. 7 et 9, numéro 2 de septembre 1969
(6) de BEAUDRAP Anne-Françoise, in Journal du Dimanche n° 6, 2015