Château des Princes de Merode, intra muros

47631-4189123861

1958 | Grand salon du château de Rixensart
coll. Jean-Claude Renier

Deux grandes tapisseries des Gobelins y évoquent des thèmes mythologiques : l’enlèvement d’Europe, Méléagre et Atalante; un tableau d’enfants de l’époque de Velasquez, une commode en laque du début du XVIIIe siècle, un bureau Mazarin en Boulle, de belles reliures anciennes, des chaises recouvertes de cuir de Malines et différents objets d’art complètent l’ensemble, commente Alessandra Zecchinon dans son mémoire de licence en 1990 (1).

23e4e-40497272271

Grand salon

Continuer la lecture de Château des Princes de Merode, intra muros

Chez Anna, couleur locale

26112-3784743067

2009 | Installé Quai du Tram au Bourgeois, ‘Chez Anna’ fut plusieurs fois qualifié de meilleur ‘fritkot’ par un journal local. La friterie d’Anna Purcario y bénéficia d’une concession domaniale pour 5 ans. Suite à un appel d’offres lancé en décembre 2013 par la Commune et auquel elle ne put répondre, le rideau tomba sur cette friterie au décor couleur locale. Malgré l’attention des médias et une pétition soutenant son maintien, ‘Chez Anna’ passa de l’actualité à l’histoire locale, celle d’un quai qui, depuis le 1er juin 2014, est un peu plus vide …

d67d5-121030580

 2009 © Françoise Thys Gonce

85b95-3588713515

juillet 2014 © Monique D’haeyere

b3b6a-3309354376-2

2017 © Monique D’haeyere

Famille Taburiaux

1743e-16018811701

vers 1890 | Edouard Taburiaux et Joséphine Desteinbachberick et leurs quatre enfants, (de gauche à droite) Adélie (la plus jeune), Gaston, Marie (la plus âgée) et René. Né neuf ans après Adélie, Joseph ne figure pas sur la photo. Edouard Taburiaux était instituteur, Joséphine Desteinbachberick institutrice, tous deux à l’école publique de Bourgeois vers les années 1890, raconte leur petite-fille Elisabeth Taburiaux (et fille de Joseph).

Sur la place de Bourgeois, l’école dite des filles pendant très longtemps, fut fondée en 1879, à l’initiative du comte Xavier de Merode (1).

Le 17 septembre 1890, le Conseil communal retire l’adoption de l’école mixte de Bourgeois et la déclare école communale … ‘vu l’importance de la population du hameau de Bourgeois s’élevant à environ 800 habitants, ainsi que la distance d’environ 30 minutes en moyenne que ceux-ci ont à parcourir pour se rendre à l’école communale (3). Le 24 décembre 1896, l’Ecole communale mixte du hameau de Bourgeois est convertie en une école de garçons avec instituteur et en une école de filles avec institutrice (4).


(1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996
(2) STORMACQ Hubert, Regards sur le passé de Rixensart-Bourgeois, juin 1960
(3) située sur l’actuelle place de la Vieille Taille
(4) STORMACQ Hubert, Regards sur le passé de Rixensart-Bourgeois, juin 1960

Les Six Hêtres

9334e-29559898481

novembre 2012 | Les Six Hêtres (Bois de Rixensart)
© Christine Blavier

Quelque part dans les bois … six magnifiques hêtres dont le sommet chatouille le plafond étoilé, plantés comme par magie à intervalles strictement réguliers (1). Pendant plusieurs décennies, le paysage du Bois de Rixensart fut marqué par cet alignement … qui inspira photographes (OBJECTIF RIXENSART). Quelque part dans les bois … des fées aux gnomes en passant par les lutins et les humains … qui enchanta amateurs de musique française (1).

Vers le 11 février 2014, le vent, une tornade s’engouffra dans le ‘bouquet d’arbres’ et mit les Six Hêtres au tapis. 

ff6ca-20096591031

14 février 2014 © Christian Rouzeeuw

7bbe0-1800618064-21

14 février 2014 © Christine Blavier

d1d15-16537705771

juillet 2014 © Monique D’haeyere


(1) Festival des Hêtres

714 | Une vue du fond des Patches

4ecaa-1933552594-1

vers 1925 | Une vue du fond des Patches
coll. Jean-Michel Corbisier

Sur cette photo du Fond du Patch on reconnaît au centre, la ligne de chemin de fer Bruxelles-Luxembourg et en haut à gauche la Villa Roger de Grimberghe. 

Selon Robert Delbrassinne (1), le photographe s’appelait René Berger et utilisait souvent les mêmes figurants. Alors que les quatre personnages à l’avant-plan attirent le regard, observez que tout le quartier du Patch participe à la prise de vue.

4395f-2826168736-1


(1) DELBRASSINNE Robert, Souvenirs de mes Cartes Postales, 2006-2007