Fête du Saint-Sacrement

893B. Procession à Froidmont juin 1950 Collection Jean-Claude Renier (1)

11 juin 1950 | Procession à Froidmont
à l’occasion de la Fête du Saint-Sacrement (1)
coll. Jean-Claude Renier (2)

Partant de l’église Sainte-Croix, la procession emprunte la rue de Froidmont et passe sous le pont du chemin de fer pour se diriger vers la rue Alphonse Collin, l’avenue Tilquin et la rue Robert Boisacq, pour rejoindre son point de départ, par la rue de l’Eglise.

Observez les pavés blancs qui couvrent toute la rue de Limal et la ligne de chemin de fer qui n’est pas encore électrifiée (elle le fut en 1956). On aperçoit un poteau pour la caténaire du tram et à l’extrême gauche, un sémaphore de la signalisation mécanique du chemin de fer (3).

Continuer la lecture de Fête du Saint-Sacrement

Rixartisanat et la fête au château

180520 Fête au Château de Rixensart 30 mai 1993 © Jean-Claude Renier 0

29 et 30 mai 1993 | Sixième édition de la ‘Fête au château’ © Jean-Claude Renier

La Fête au château se déroula durant le week-end de la Pentecôte et fut placée sous le signe du théâtre et de l’artisanat.

180520 Fête au Château de Rixensart 30 mai 1993 © Jean-Claude Renier 1

Les personnages de Molière, de Rostand et d’autres grands auteurs de cape et d’épée arpentèrent deux jours durant les pavés de deux cours du château de Rixensart.

180520 Fête au Château de Rixensart 30 mai 1993 © Jean-Claude Renier 2

Dans la seconde cour du château, les visiteurs découvrirent une vingtaine d’artisans : potier, céramiste, sellier, ébéniste, modeleur, graveur ciseleur, … (1)


(1) MEUWISSEN Eric, Rixensart sous le signe du théâtre, in Le Soir, 15 mai 1993

Sentier Lambermont

180406 Panorama Sentier Lambermont à Bourgeois Ed. Coopmans Bruxelles coll. JCR Martin0

1954 | Panorama à Bourgeois, coll. Jean-Claude Renier

Vue panoramique sur la rue de la Reine (à gauche) et le sentier Lambermont (à droite). Le sentier Denis mène depuis la rue de la Reine au château de la Délivrance, dont on reconnaît la silhouette le long de la Voie du Tram.

Bourgeois Sentier Lambermont et rue de la Reine 3.2018 © Eric de Séjournet copie
mai 2018 © Eric de Séjournet

Monument des Fusillés et des Résistants rixensartois

180508 Inauguration du Monument des Fusillés et Résistants de Rixensart années 50 © Christiane Dandumont1

années ’50 | Inauguration du Monument aux Morts
coll. Christiane Dandumont

Face à ce monument, inclinons-nous avec émotion devant les noms des combattants, fusillés et résistants qui, durant la Seconde Guerre mondiale, ont donné leur vie pour un monde meilleur, pour lutter contre l’ennemi, pour la liberté.

*

8 mai 1945 : fin de la guerre en Europe et découverte des camps d’extermination et de concentration : c’est l’horreur ! Horreur encore fort heureusement rappelée aujourd’hui, écrit le colonel BEM Louis Dubuisson (1).

Mais force est de constater que, dans notre pays, l’impérieux travail de mémoire néglige de plus en plus – en particulier le 8 mai – l’engagement de nos compatriotes qui ont contribué à la défaite de l’Allemagne et, de ce fait, à la libération des camps.

Il faut rappeler que de très nombreux jeunes belges – dont des Rixensartois – ont contribué à la défense du pays, à sa libération et à la victoire finale. Que leur contribution paraisse modeste comparée à celles de grandes armées alliées n’enlève rien à la valeur de leur engagement qui mérite d’être évoqué auprès des jeunes et … des moins jeunes d’aujourd’hui.

 

Ces compatriotes civils et militaires ont servi le pays de bien différentes façons et en de nombreux endroits. En voici une liste non exhaustive.

Lors de la bataille de Belgique en 1940, l’Armée belge a eu plus de 6.000 morts et 40.000 blessés en dix-huit jours de combat et il n’est pas inutile de rappeler que sa résistance sur la Lys a fortement contribué à la réussite du rembarquement à Dunkerque du Corps expéditionnaire britannique qui fut le noyau de l’armée britannique de libération.

On ne peut oublier ceux qui ont agi dans la résistance : services de renseignement, sabotage, résistance armée, cheminots, postiers, chaînes d’évasion, évadés, etc.

Des compatriotes ont servi dans la Royal Navy, la marine marchande, la brigade Piron, la Royal Air Force et la Force publique du Congo. Ils ont combattu dans l’Atlantique, en Afrique, en Grande Bretagne, en Normandie, en Italie, … A la Libération, environ 54.000 jeunes se sont portés volontaires de guerre. On ne peut laisser tomber dans l’oubli toutes ces valeurs d’engagement et tout spécialement le 8 mai.

Continuer la lecture de Monument des Fusillés et des Résistants rixensartois

Le Vicinal au Pèlerin

180502 Tram vicinal le long de la voie ferrée Rixensart © Jean-Louis Lebrun1960 | SNCV Ligne Bruxelles-Waterloo-Wavre
(partie de la voie située entre la gare de Rixensart et le pont du Pèlerin)
coll. Jean-Louis Lebrun

La ligne vicinale, également dénommée le WaWa (Waterloo/Wavre), longeait les voies SNCB. Par une longue pente qui l’amenait à dominer la tranchée de la ligne ferroviaire, elle atteignait le pont du chemin de Nivelles. Une belle courbe précédait le dernier arrêt sur le territoire communal : ‘le Pèlerin’. Ce nom provient du fait que le Vieux Chemin de Nivelles (…) voyait passer les pèlerins qui parcouraient cette route pour aller faire leurs dévotions à Ste Gertrude à Nivelles ou à N-D de Basse-Wavre. La ligne longeait alors ce tracé antique, toujours en accotement sur côté gauche et, à hauteur de la rue Sneessens, quittait le territoire de Rixensart pour se diriger vers l’arrêt suivant : le double évitement de ‘La Bourse’, sur le territoire de Limal (1).

Continuer la lecture de Le Vicinal au Pèlerin

Ferme Delpierre, démolie en 1992

180428 Ferme Delpierre c Maxime Delpierre vue aerienne après 1973 copieaprès 1973 | Vue aérienne du centre de Rixensart
coll. Maxime Delpierre

Sur cette photo aérienne de Michel Rathé, agent immobilier (1), on reconnaît la ferme d’Albert Delpierre (2), fermier et ancien conseiller communal à Rixensart.

La ferme Delpierre fut construite aux environs de 1900. Les terres entourant la ferme s’étendaient de la place de la Vieille Taille jusqu’aux avenues Marcel Tilquin et Reine Astrid avant les années vingt (3).

Le corps de logis à 5 travées donne sur la place de la Vieille Taille. A droite, en retrait, avec son toît de tuiles rouges, la grange. A l’origine, le bâtiment de la BBL, situé à gauche du corps de logis, faisait partie de la ferme. C’était là que se trouvaient les étables et l’écurie. Ces dernières furent transférées dans la grange, suite à la vente d’une partie du bien. Le petit bâtiment se trouvant devant la grange, contigu à la place, servait à ranger la voiture et du matériel. Avant 1965, le terrain de l’exploitation agricole se prolongeait jusque l’avenue Tilquin. Une parcelle de terrain ayant été vendue à Monsieur Jacquet qui y construit une maison, que l’on voit à l’arrière de la grange. Cette ferme a été exploitée jusqu’en 1973, mais appartenait déjà à Ernest Delpierre, père de Albert. Ernest était aussi marchand de charbon, de poules et de briques (4).

Le ferme Delpierre fut démolie en 1992. A sa place un immeuble commercial et à appartements fut érigé (5).

180428L Ferme Delpierre c Maxime Delpierre vue aerienne après 1973 photo légende

Continuer la lecture de Ferme Delpierre, démolie en 1992

Place Verte, espoir de paix

Le rond-point et l'avenue des Combattants à Rixensart c MARTIN JCRLe Rond-point et l’avenue des Combattants à Rixensart (date à déterminer)
coll. Jean-Claude Renier

L’avenue des Combattants et la place du même nom furent rebaptisées respectivement avenue de la Paix et place Verte en janvier 1995. Au bout de l’actuelle avenue de la Paix, on distingue nettement le n° 15 de la rue Alphonse Collin … de l’autre côté du chemin de fer.

rixensart,place verte,avenue de la paix

photo-légende
février 2014 © Monique D’haeyere Continuer la lecture de Place Verte, espoir de paix

Chapelle du Calvaire, IHS

00d5e-3778565516-1

1902 | Le Calvaire, coll. Francis Broche

A l’est du château de Rixensart, sur une colline dite du Calvaire, à la lisière du bois, se trouvent deux chapelles placées en regard l’une de l’autre et communiquant par une avenue; la plus remarquable est dédiée à sainte Anne, l’autre au Seigneur crucifié (1) (→ RÉTRO RIXENSART | Chapelle Sainte-Marie, de la dévotion à la ruine).

Les archives du château (de Rixensart) font mention à la date du 2 janvier 1813 de ‘travaux de peinture et de ferronerie exécutés pour le chapelle du Bondieu du Calvaire et le chapelle de la Vierge du Calvaire’ (2).

befd9-1610806339-2-1
1904 | Le Calvaire, coll. Francis Broche

0dfaa-2248516604-1

1924 | Le Calvaire, coll. Serge Watté

Située drève du Calvaire dans le bois de Rixensart, cette chapelle à chambre de forme hexagonale a été construite en briques. Le toit, qui était recouvert d’ardoises, a disparu. A l’intérieur, il y avait deux niches, de part et d’autre de la croix centrale, dont un Christ en bois (…). Les deux niches contenaient les statues de la Vierge et de saint Jean. L’entrée est constituée par deux colonnes en pierre bleue, de part et d’autre d’une grande grille en fer forgé dans laquelle est inséré le monogramme IHS (Iesus Hominis Salvator) (3).

 

e524e-1560803037-1

1969 © Jacques Jans

Dès le XVe siècle, le Brabant était un centre de sculpture sur bois. Dans les ateliers de Bruxelles et de Louvain on ciselait et assemblait des retables, notamment, qui étaient expédiés dans divers pays d’Europe et même ceux de la Baltique. On retrouve encore des retables brabançons dans des églises de Suède. Le calvaire de Rixensart est probablement issu de cette tradition artisanale. A première vue sa date d’exécution correspondrait bien avec celle de l’achèvement du château actuel (4).

5a4c0-2706079108-1

1969 | Chapelle du Calvaire © Jacques Jans

Ces photos ont été réalisées pour un article du journal L’ancre n° 2 de septembre 1969. Peu de temps après la parution du semestriel de la MJC de Rixensart, la Vierge qui se trouvait dans le calvaire fut dérobée. Elle ne fut jamais retrouvée, raconte Jacques Jans.

7cd04-2381513858-1

La Vierge, le Christ et  Saint Jean © Jacques Jans

Le Christ en croix a trouvé refuge, depuis 1980, dans l’église Saint-Etienne de Froidmont où il est fixé sur le mur derrière l’autel (5) (→ RÉTRO RIXENSART | Eglise Saint-Etienne, de l’inauguration à aujourd’hui).

5cebc-3296081235

2009 | Christ en croix (Eglise Saint-Etienne) © Monique D’haeyere

85430-775276449-2-1

juillet 2014 © Monique D’haeyere

180330 Chapelle du Calvaire 12.2018 © Annick Dedobbeleer

décembre 2018 © Annick Dedobbeleer


(1) TARLIER Jules et WAUTERS Alphonse, La Belgique ancienne et moderne – Géographie et histoire des communes belges, Bruxelles, 1873
(2) PINSON Colette, Chroniques CHR n° 22 (Cercle d’Histoire de Rixensart), 4ème trimestre 1995
(3) HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles. Au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Amélie Mélo Editeur, Collection Mémoire, 2000
(4) DERAEDT Marcel, Exploration du monde de Rixensart, L’Ancre, p. 7 et 9, numéro 2 de septembre 1969
(5) PINSON Colette, Chapelles du Calvaire et de la Vierge, in Chroniques CHR N° 22, p.15, 4e trimestre 1995

 

Chapelle Notre-Dame-du-Beau-Regard

rixensart,square dessy,chapelle notre-dame-du-beau-regard

avant 1950 | Chapelle sise Square Dessy à Rixensart
(à droite la villa ‘L’Éclat de rire’)
coll. Jean-Claude Renier

Cette chapelle, dont on ignore le nom, fut remplacée vers 1950 par l’actuelle chapelle Notre-Dame-du-Beau-Regard, construite par M. Monteau, un voisin du curé Foerster (1).

rixensart,square dessy,chapelle notre-dame-du-beau-regard

12.2014 © Eric de Séjournet

__________
(1) HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles. Au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Amélie Mélo Editeur, Collection Mémoire, 2000

Continuer la lecture de Chapelle Notre-Dame-du-Beau-Regard

Le colombier de la Reine

Rue de la Reine 2012 (Objectif Rixensart) © Cedric Muscat.jpg

Le colombier de la rue de la Reine (Bourgeois)
2012 © Cedric Muscat

Dorénavant, les pigeons du colombier de la rue de la Reine n’y reviendront plus … ce bâtiment rustique disparut sans qu’un permis de démolition ne fut délivré par le service Urbanisme-Environnement de la commune de Rixensart. Une grande partie de l’espace arboré fut rasé le 9 mars 2018.

+ infos sur ARBORESCENCE ⤷ rue de la Reine (1)

__________
(1) association citoyenne rixensartoise ayant pour vocation la découverte et la protection des Arbres Remarquables de Rixensart

rixensart,bourgeois,rue de la reine,colombier

3.2018 © Eric de Séjournet

Villa Le Peuplier, aujourd’hui Les Pins

851. Rue Monseigneur (Lambermont) à Bourgeois 1910 c Francis Broche.jpg

1910 | Villa Le Peuplier au Bourgeois
(actuellement dénommée ‘Les Pins’, sise rue Lambermont 26)
coll. Francis Broche

La rue Lambermont (1), chemin du Cerf (2) au temps jadis, part de la place de Bourgeois et rejoint la rue du Baillois. Dans le passé, cette rue portait le nom de Monseigneur, appellation qui faisait double emploi avec une avenue du bois de Ripont. Monseigneur n’est autre que le titre ecclésiatique du comte Xavier de Merode, initiateur de la construction de l’église du Bourgeois.

Dans le fond de l’image on aperçoit la chaumière, démolie fin 2012, explique Francis Broche.

__________

(1) Auguste Lambermont (1819-1905, fait baron en 1863) est né à Rofessart dans une famille de huit enfants. Diplomate, ministre d’Etat et plénipotentiaire, il a contribué au renom de la Belgique à l’étranger. II signa l’acte de rachat des péages sur l’Escaut que la Hollande nous avait imposés après l’indépendance beige. On lui doit la création de la halte du chemin de fer à Profondsart (4)

(2) Popp (3) montre en cet endroit le chemin du Cerf et l’arrête aux environs du n° 9 actuel. Le chemin se prolongeait vers la place, par un sentier aboutissant en face de la rue des Cailloux. En 1756, il est fait mention du petit cortil du Cerf, closière de prairies jouxtant la chaussée de Lasne et la rue du Baillois. A cette époque, les cerfs devaient encore être nombreux dans les bois de la région (4)

(3) POPP P-C, Atlas cadastral de Belgique

(4) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996, p. 117

rixensart,bourgeois,lambermont,monseigneur,les pins,chaumière rixensart,bourgeois,lambermont,monseigneur,les pins,chaumière 

2010 © Francis Broche

 

Continuer la lecture de Villa Le Peuplier, aujourd’hui Les Pins

Château du Bois de La Haut, berceau de la vaccinothérapie

rixensart,château,monastère,escalier,chapelle robert,dubost,dubosck,de bois la haut

1905/1908 | Château Dubost (Dubosck) ou du Bois La Haut
coll. Jean-Claude Renier

Ce château fut bâti à la fin du dix-neuvième siècle, à l’angle de la rue de l’Escalier (rue du Monastère) et du sentier de la chapelle Robert.

Ce château fut acheté aux de Merode par le baron du Bost (1), vice-président du Sénat (2).

__________
(1) Casimir, baron du Bost (1855-1945), docteur en droit, notaire (1888-1919), élu sénateur de l’arrondissement de Bruxelles (1908-1932), créé baron en 1933, fils de Casimir et de Barbe Demanet x 1885 Jeanne Eliat-Eliat (1866-1938), dont six enfants.
(2) DELOOZ Roger, A la découverte de La Hulpe et de Rixensart, 1999

Continuer la lecture de Château du Bois de La Haut, berceau de la vaccinothérapie

Le Lido, pêche et solarium

rixensart,le lido,horeca

1937 | Le Lido, rue de Limalsart à Rixensart (vallée de la Lasne) 
coll. Jean-Louis Lebrun

Le domaine du Lido s’étend à cheval sur Rixensart et Genval. Derrière le Lido, on distingue la rue de Limalsart, qui monte vers le Plagniau. 

rixensart,étangs du lido,vallée de la lasne,étangs,le lido 

4.2015 © Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Le Lido, pêche et solarium

Trains à Rixensart (après 1964)

GARE DE RIXENSART

f0656-3806444567-1

février 1964 | Ligne 161 à Rixensart, coll. Chaw

A gauche, une automotrice SNCB de 1956 du type ‘Budd’ vient de quitter la gare de Rixensart en direction d’Ottignies. A droite, une motrice SNCV du type S, se dirige vers Wavre. Ces automotrices furent construites dès 1954 à 210 exemplaires. Ce furent les dernières motrices modernes à circuler sur la ligne W avant sa fermeture en 1964. Les caractéristiques techniques étaient à peu près semblables à celles de la ‘standart métallique’. On note les différences suivantes : 4 moteurs électriques de 66 CV, caisse en acier et aluminium, vitesse : 75/80 km/h, 33 places assises, 70 places debouts et portes pliantes à commande pneumatiques. On aperçoit la gare de Rixensart en arrière-plan entre les deux motrices (1).

90517-2233465549-2

avant 1990 | Ligne 161 à Rixensart © Philippe Debecker

L’automotrice électrique de la série 00 de 1954 est à l’arrêt en gare de Rixensart. Cette photo fut prise d’un endroit inhabituel … depuis l’extrémité du quai de la voie 2, montrant l’entrée en gare en direction de Ottignies. Ces automotrices électriques (vitesse maximale de 130 km/h) sont celles qui ont vu le jour sur la ligne 161, dès l’électrification de celle-ci en 1956, souligne Jean-Claude Renier, vice-président du Cercle Ferroviaire de Rixensart.

2ace5-220624210

ca 1990 | Ligne 161 à Rixensart © Philippe Debecker

Le train international vers la Suisse est tracté par une locomotive électrique de la Série 20. La première tranche de ces locomotives fut construite en 1975 et celles-ci faisant partie des locomotives les plus puissantes d’Europe (7000 CV/ 5130 KW). Pour les puristes du chemin de fer, on remarque que le numéro de série se trouvant sur la face frontale de la locomotive se trouve exceptionnellement dans une bande de visibilité jaune, qui est un parallélogramme à base inversée, raconte Jean-Claude Renier.

ae120-493894858

ca 1990 | Ligne 161 à Rixensart © Philippe Debecker

Trois automotrices doubles de la série 03 ‘Breaks’ roulent en direction de Bruxelles. Ces automotrices, qui furent construites dès 1981, pouvaient atteindre la vitesse de 160 km/h. Il s’agit certainement d’un train direct Bruxelles-Namur, précise Jean-Claude Renier.

2e62f-105972644

30 octobre 1999 | Ligne 161 à Rixensart © Jean-Claude Renier

Une automotrice série 03 Breaks triple traverse la gare de Rixensart. Ces automotrices transformées (ajout d’une voiture intermédiaire et nouvelle livrée dans les couleurs) ont été engagées sur la relation IC Ostende-Bruxelles-Arlon, explique Jean-Claude Renier.

rixensart,trains rixensart

janvier 2011 | Ligne 161 à Rixensart © Monique D’haeyere

01396-209225586

février 2014 | Ligne 161 à Rixensart © Monique D’haeyere

SENTIER ET PONT DU PÈLERIN

912d2-2958132242-1

16 mars 2002 | Ligne 161 à Rixensart © Jean-Claude Renier

Le train International IRIS se dirigeant vers la Suisse pas sous le pont du Pèlerin. Ce type de train fut supprimé fin 2011 et fait donc partie de l’histoire de notre ligne de chemin de fer 161 (2). La locomotive type 20 (7000 CV) tire une voiture Bar resto SNCB, suivie de voitures suisses, commente Jean-Claude Renier.

1aab0-3267809129-1

avril 2011 | Sentier du Pèlerin, longeant la ligne 161 à Rixensart © Monique D’haeyere

016ee-2715886681-1

août 2011 | Pont du Pèlerin © Monique D’haeyere

Dans le cadre des travaux du RER à Rixensart, le Pont du Pèlerin (rue des Bleuets) fut démantelé durant le week-end du 24/25 septembre 2011.

8c8e7-3815651510-2-1

1er avril 2016 | Pont du Pèlerin et train IRIS © Jean-Claude Renier

Cette photo du train IRIS fut prise le 1er avril 2016 lors de son dernier trajet … et dernier passage sous le nouveau pont du Pèlerin.


(1) STEVENS Paul, De Braine-l’Alleud à Wavre du temps du…vicinal, Edition Pro-Tram asbl, 1999
(2) Sur les lignes de chemin de fer 161 et 162, nous pouvions encore voir passer deux trains internationaux journaliers:
– EC (Euro City) 96/97 IRIS : Bruxelles Midi- Bâle (avait son terminus à Zurich jusqu’en 2013)
– EC 90/91 VAUBAN: Bruxelles Midi – Bâle (avait son terminus à Milan jusque 2004). Ce train est aussi supprimé au 1er avril 2016.

 

Chapelle Sainte-Marie, de la dévotion à la ruine

73e28-3295123901-1

mai 1908 | Chapelle de la Vierge (chapelle Sainte-Marie)
(également connue sous le nom de chapelle Sainte-Anne)
coll. Jean-Claude Renier

A l’Est du château de Rixensart, sur une colline dite du Calvaire, à la lisière du bois, se trouvent deux chapelles placées en regard l’une de l’autre et communiquant par une avenue ; la plus remarquable est dédiée à sainte Anne, l’autre au Seigneur crucifié (1) (→ RÉTRO RIXENSART | Chapelle du Calvaire, IHS). La dédicace à sainte Anne et peut-être empruntée à la carte de Van der Maelen (1859) sur laquelle elle figure également. De plus, selon le témoignage de personnes âgées (…) les élèves de l’école Sainte-Agnès venaient en cet endroit, y réciter le chapelet au moi de mai et au mois d’octobre. Ce fait semble bien confirmer la présence, en ce lieu, d’une chapelle dédiée à la Vierge. L’examen de la carte dressée par Popp, en 1850, fait apparaître un sentier qui gravissait la colline et rejoignait le chemin de Wavre en traversant les bois (2).

cc0ea-34439327-1

mai 1908 | Chapelle Sainte-Marie, sise Drève du Calvaire dans le Bois de Rixensart
coll. Jean-Claude Renier

De la dévotion, à l’abandon, à la ruine … Située Drève du Calvaire dans le Bois de Rixensart, près de la 1ère avenue du Beau-Site, cette chapelle à chambre aveugle, de plan octogonal remonte probablement à la fin du XVIIIe siècle (3).

34392-1638991981-1

1973 | Chapelle Sainte-Marie
Que Noël revienne, que Noël revienne, que s’arrêtent enfin ce déclin,
cette mort, cette ruine !
En route, bergers ! (Guido Gezelle)
© Michel Nauwelaers

cf44d-2677917442-1

novembre 2008 | Chapelle Sainte-Marie
© Eric de Séjournet

rixensart,bois de rixensart,drève du calvaire,chapelle sainte-marie

2011 | Chapelle Sainte-Marie
© Christine Blavier

Chapelle Sainte-Anne Drève du Calvaire 12.2018 © Annick Dedobbeleer

décembre 2018 © Annick Dedobbeleer

Cette chapelle est malheureusement en ruine. Seuls subsistent, encore en bon état, l’encadrement de la porte et le linteau courbe, faits de moellons réguliers en grès (4).


(1) TARLIER Jules et WAUTERS Alphonse, La Belgique ancienne et moderne – Géographie et histoire des communes belges, Bruxelles, 1873
(2) PINSON Colette, in Chroniques CHR n° 22 (Cercle d’Histoire de Rixensart ), 4ème trimestre 1995
(3) HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles. Au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Amélie Mélo Editeur, Collection Mémoire, 2000
(4) Ibid.

Vues aériennes de Bourgeois

53a6f-1500581290-1

avant 1990 | Vue aérienne de Bourgeois, coll. Jean-Louis Lebrun

Cette vue aérienne de Bourgeois a plus de 20 ans, car les commerces du Quai du Tram ne sont pas encore construits, et la boucherie Collée existe toujours ainsi que le Delhaize le Lion sur le coin de la chaussée de Lasne, ainsi que la boucherie en face et le petit Delhaize sur la place de Bourgeois, signale Roger Goossens.

Les années 60/70, selon Bernadette Watteyne Tytgat. La société ‘Walescote’ est présente sur la photo au coin de la rue Lambermont.

91c57-145257841-1

Photo-légende

505b3-3236640958-1

Vue aérienne de la Place Cardinal Mercier à Bourgeois