Hôtel de Bruxelles, puis presbytère

90435-417300649-1

avant 1911 | Route de la Gare, coll. Jean-Claude Renier

A l’angle des actuelles rues de la Station et de Rosières à Maubroux (Genval), le café-restaurant ‘A la Ville de Wavre’.

A l’instar des sources et eaux de Genval, les Papeteries de Genval prennent dès 1904 une extension rapide sous l’impulsion d’Auguste Lannoye. Ainsi se développe le hameau de Maubroux (1).

1 Hôtel de Bruxelles à Genval 1911

1911 | Hôtel de Bruxelles à Maubroux (Genval)

Genval comporte deux sections qui forment deux paroisses : le centre d’une part, constitué par le village proprement dit, et la section de Maubroux, d’autre part, et qui n’est autre que le quartier de la gare (3).

< 1934 | Rue de la Station à Maubroux ↔ 2013 © Francis Broche

A cet emplacement sera construite par Auguste Lannoye l’église Saint-Pierre, et … la cure s’installera dans les murs de l’ancien ‘Hôtel de Bruxelles’ (4). Selon la paroisse Saint-Pierre, Auguste Lannoye acheta le vieux café restaurant ‘A la Ville de Wavre’ et le transforma pour un faire un presbytère.

1934 | coll. Jean-Claude Renier ↔ 2014 © Monique D’haeyere


(1) Paroisse Saint-Pierre
(2) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, 2003
(3) RENOY Georges, Genval, La Hulpe et les environs en cartes postales anciennes, Bibliothèque Européenne – Zaltbommel, Pays-Bas, 1972
(4) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, 2003

La Place

CA CCB193 07091908 GENVAL LA PLACE

avant 1908 | coll. Jean-Claude Renier

A gauche de l’église Saint-Sixte, on distingue le presbytère, occupé par le « curé Joseph Tilmon. En mai 1908, le Conseil communal approuve les plans et devis dressés le 7 mai 1908 par l’architecte Herent et décide en même temps la démolition du presbytère actuel qui tombe de vétusté » (Roger Ghyssens, XI). Le sort de la cure datant du XVIIIe siècle est scellé.

f2dc8-2793133894-1

avril 2016 © Monique D’haeyere