L’Argentine Hôtel, soustrait à la vue en 1974

ca 1926 | Une allée du Parc et l’Argentine Hôtel (coll. Francis Broche)

Sur la rive Nord du lac de Genval, la rivière Argentine (1) coule paisiblement vers la vallée de la Lasne longeant une des allées du parc de Genval, l’actuelle Meerlaan à Overijse. A droite, l’Argentine Hôtel, aujourd’hui disparu (lieu occupé actuellement par le Yachtclub de Genval).

Sur la rive opposée du lac de Genval (à droite sur la photo), la table du Pavillon Japonais fait le jeu de la concurrence.

Argentine Hôtel : menu (coll. Philippe Godin), terrasse et chambre (coll. Francis Broche)

Une publicité de l’époque nous apprend que l’Argentine Hôtel fut la propriété de ‘Mme C. Bombaert’:

Restaurant de 1er ordre
Dîner à la carte et à prix fixe
Menu Réclame à 25 fr.
Chambres Confortables
Pensions à 45 fr.

Téléphone : Genval 470

vers 1926 | Argentine Hôtel : pêche et canotage (coll. Francis Boche)

A l’avant-plan, la Chapelle de Tell, visible à cette époque depuis la Meerlaan. Elle est une reproduction de la Tells-Kapelle de Brunner, sur le lac des Quatre-Cantons (2).


Drève des Charmes

1930 à 1950 | Entrée du parc d’autos de l’Argentine Hôtel (coll. Francis Broche)

En quittant la Meerlaan, les clients de l’Argentine Hôtel empruntèrent la Drève des Charmes pour se rendre à la pointe avancée de la rive Nord du lac de Genval afin de s’y adonner au plaisir du canotage. Les restaurants s’y sont succédé et ont disparu en 1974, mais la pointe est toujours pourvue d’embarcadères (3) (actuellement le Yachtclub de Genval).


octobre 2018 + janvier 2013 | Yachtclub de Genval © Monique D’haeyere

> RÉTRO RIXENSART | L’Argentine, ses méandres et ponts
> RÉTRO RIXENSART | Café-restaurant de l’Aquarium
> OBJECTIF RIXENSART | Sports nautiques


(1) En 1903/1904, le lac de Genval fut rempli grâce à l’eau provenant de l’Argentine.
(2) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, 2003
(3) Ibid.

La Pommeraie, ‘Enfants de la Patrie’

La Pommeraie <> 2011 © Eric de Séjournet <> 2016 © Monique D’haeyere

Sur la rive nord du lac de Genval (1), on retrouve cette villa dénommée ‘La Pommeraie’, une ancienne ferme « aménagée par M. Aimé Lagrange à l’époque où il acquit la chapelle Tell » (2).

1962

Après la Seconde Guerre mondiale, cette propriété accueillit des enfants de prisonniers politiques et résistants. Le ‘Home de Genval (Enfants de la Patrie)’ reçut en 1955 un subside de 549.850 FrB (3).

16 août 1956 © Renée Lambion
1961 | Groupe d’enfants du Home de Genval, photographiée en compagnie de leur monitrice rue de la Bruyère à Genval
15 avril 1961 | Jacques De Mol

Jacques De Mol témoigne : « J’ai passé quatre années à Genval. Puis, par manque de subsides, le home a fermé à Genval. Avec mon frère et ma soeur (sur la photo également), nous sommes partis à Faulx-les-Tombes, où je suis resté deux années ».


(1) sur le territoire de la commune d’Overijse
(2) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, 2003
(3) Sénat de Belgique, Rapport de la Commission de la Santé Publique et de la Famille chargée d’examiner le projet de loi contenant le budget du Ministère de la Santé Publique et de la Famille pour l’exercice 1956, séance du 7 décembre 1955 (4)
(4) D’autres homes pour enfants de prisonniers politiques et résistants recevaient également des subsides, mais moins élevés : Home ‘Clair Foyer’ à Gryon en Suisse (352.300 FrB), Home ‘Les Cailloux’ à Uccle (162.940 FrB), Home ‘Rosario’ à Biévène (191.759 FrB), Home ‘Miraval’ à Boitsfort (82.886 FrB), Home de Berchem (203.630 FrB), Home ‘Les Hirondelles’ (86.632 FrB) et Home ‘Alpina’ à Villars-sur-Ollon en Suisse (142.750 FrB).

Les Tiennes, entrée et sortie de trois villages

L’Entrée du Village, coll. Philippe Godin <> 2010 © Monique D’haeyere

Photo prise au niveau du carrefour où convergent les rues de La Hulpe (sur Rosières), de Genval (sur Rosières) et la Parklaan (sur Overijse). Sur le terrain à droite se trouve l’actuel Café du Lac.

aabab-1379812468
1938 | Les Tiennes (1) à Rosières (actuelle rue de La Hulpe), coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

2017 | Rond-point Fernand Gailly Genval © Monique D’haeyere

Le 26 septembre 2015, le Collège des Bourgmestre et Echevins de Rixensart y inaugurait le rond-point Fernand Gailly.

> RÉTRO RIXENSARTFernand Gailly, résistant de la première heure


(1) le tienne = pente, escarpement, colline, raidillon (du wallon ‘tiens’) (2), limite marquée par une colline
(2) ‘pitite montinne, avou li dzeu arondi’ (Dictionnaire explicatif wallon)

L’Argentine, ses méandres et ponts

L'Argentine carte postale art nouveau litho de Paul Cauchie Genval-lez-Eaux
1900 | Très belle carte postale représentant les méandres de l’Argentine (dessin ‘art nouveau’, Paul Gauchie pinxit).

Aux abords du lac, le ruisseau d’Argent s’appelle plus volontiers l’Argentine. Question de goût. Argent ou Argentine, sa poésie est semblable et semblables sont ses eaux (1).

L’Argentine dans le parc (coll. Jean-Claude Renier)

La passerelle donna accès à une villa, qui se situa vraisemblablement sur la rive Nord du lac de Genval (Overijse), le long de l’Argentine.

Pont d’Overyssche et l’Argentine dans le Parc (coll. Francis Broche)

Aujourd’hui, l’Argentine coule paisiblement sur la rive nord du lac de Genval … sur le territoire d’Overijse.

coll. Universiteitsbibliotheek Gent ↔ 2016 © Monique D’haeyere

Old Cottage à ‘Genval-les-Eaux’ (Meerlaan à Overijse) ↔ 2018 © Olivier Ruytenbeek

Sur la rive nord du lac de Genval (commune d’Overijse), on atteint le Rallye Saint-Hubert en empruntant un pont en briques au-dessus de l’Argentine. Ce café-restaurant fut construit par l’architecte N. Lacroix de Genval.

Cette habitation, aujourd’hui rénovée, est située au bord de l’Argentine, sur la rive Nord du lac de Genval.


(1) RENOY Georges, Genval, La Hulpe et les environs en cartes postales anciennes, Bibliothèque Européenne – Zaltbommel, Pays-Bas, 1972


Vues aériennes du lac de Genval

b7cda-2522779386-1

Cette photographie, trouvée dans la collection du Cercle d’Histoire de Rixensart, a probablement été prise à partir du château d’eau de Rixensart (plateau du Plagniau). A l’horizon, à gauche La Hulpe et à droite Maleizen. Au centre le lac de Genval et à l’avant-plan l’étang du Lido.

87d60-1425721672

coll. Christiane Boehm

b86c2-1108846137-1

Maison du Seigneur au lac de Genval, coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

6c0aa-3249111277-1

Rive nord du lac de Genval et restaurant L’Argentine (commune d’Overijse), coll. Anne-Marie Delvaux

 

‘Chez Louis’ dans le bois

cc9e5-2661999442

vers 1907 | ‘Chez Louis’ dans le bois (à Overijse)

Au-dessus de l’entrée, un écriteau indique : ‘Au repos des voyageurs – estaminet’. On remarquera à gauche de l’arbre la présence du photographe.

Marie-Christine P., qui habitait à Genval avant 1994, a reconnu l’estaminet qui se trouvait ‘Parklaan’, une parallèle à la ‘Meerlaan’ qui longe le lac de Genval. Il y a quelques années, l’avenue a été entièrement refaite à l’ancienne, avec pavés, et se trouve sur la commune d’Overijse et non pas de Genval (…). L’estaminet était à la lisière de champs et d’un petit bois privé. J’ai toujours connu ce bâtiment, qui, dans les années 1970 et 1980, était encore debout, mais déjà abandonné. Je l’ai vu se désagréger au fil des années, pour ne plus être qu’un tas de briques il y a encore peu.

Serge Watté a retrouvé en mars 2013 la trace de cette maison dans un endroit quasi inaccessible entouré par des fils barbelés. Le bâtiment est actuellement complètement en ruine. En regardant bien sur la photo que j’ai faite, on peut distinguer : la petite trappe en bas à gauche, les appuis de fenêtres qui sont au niveau des briques, l’ouverture de la porte et la petite voûte de la fenêtre à droite de l’image. Toutes ces caractéristiques sont bien identiques à cette ancienne photo.

1c9be-1253224191-1

mars 2013 © Serge Watté