La passerelle sur l’Argentine

d14ac-4057033714

L’Argentine dans le parc (rive Nord), coll. Jean-Claude Renier

Aux abords du lac, le ruisseau d’Argent s’appelle plus volontiers l’Argentine. Question de goût. Argent ou Argentine, sa poésie est semblable et semblables sont ses eaux (1).

66e5e-1545855315-1

Villa dans le ‘Parc de Genval-les-Eaux’, qui se situa vraisemblablement sur la rive Nord du Lac de Genval (Overijse), le long de l’Argentine.


(1) RENOY Georges, Genval, La Hulpe et les environs en cartes postales anciennes, Bibliothèque Européenne – Zaltbommel, Pays-Bas, 1972

Les Tiennes, entrée et sortie de trois villages

47. Rosières St-André L'Entrée du village Collection Philippe Godin
1917 (3) | L’Entrée du Village, coll. Philippe Godin

Photo prise au niveau du carrefour où convergent les rues de La Hulpe (sur Rosières), de Genval (sur Rosières) et la Parklaan (sur Overijse). Sur le terrain à droite se trouve l’actuel Café du Lac.

 b2e4f-3404212474

2010 © Monique D’haeyere

aabab-1379812468

1938 | Les Tiennes (1) à Rosières (actuelle rue de La Hulpe), coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

Le 26 septembre 2015, le Collège des Bourgmestre et Echevins de Rixensart y inaugurait le rond-point Fernand Gailly. Rétro Rixensart édite ci-après une notice consacrée à « Fernand Gailly, résistant de la première heure ».



(1) le tienne = pente, escarpement, colline, raidillon (du wallon ‘tiens’) (2), limite marquée par une colline
(2) ‘pitite montinne, avou li dzeu arondi’ (Dictionnaire explicatif wallon)
(3) RAEPSAET Jacques, Calendrier 2009, édité par le Magazine d’Informations communales Wavre-Limal-Bierges, N° 146

‘Chez Louis’ dans le bois

cc9e5-2661999442

vers 1907 | ‘Chez Louis’ dans le bois (à Overijse)

Au-dessus de l’entrée, un écriteau indique : ‘Au repos des voyageurs – estaminet’. On remarquera à gauche de l’arbre la présence du photographe.

Marie-Christine P., qui habitait à Genval avant 1994, a reconnu l’estaminet qui se trouvait ‘Parklaan’, une parallèle à la ‘Meerlaan’ qui longe le lac de Genval. Il y a quelques années, l’avenue a été entièrement refaite à l’ancienne, avec pavés, et se trouve sur la commune d’Overijse et non pas de Genval (…). L’estaminet était à la lisière de champs et d’un petit bois privé. J’ai toujours connu ce bâtiment, qui, dans les années 1970 et 1980, était encore debout, mais déjà abandonné. Je l’ai vu se désagréger au fil des années, pour ne plus être qu’un tas de briques il y a encore peu.

Serge Watté a retrouvé en mars 2013 la trace de cette maison dans un endroit quasi inaccessible entouré par des fils barbelés. Le bâtiment est actuellement complètement en ruine. En regardant bien sur la photo que j’ai faite, on peut distinguer : la petite trappe en bas à gauche, les appuis de fenêtres qui sont au niveau des briques, l’ouverture de la porte et la petite voûte de la fenêtre à droite de l’image. Toutes ces caractéristiques sont bien identiques à cette ancienne photo.

1c9be-1253224191-1

mars 2013 © Serge Watté