Devoir de mémoire (Genval)

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Genvalois Alexandre Ancart, Georges Rouchaux, Maurice Van Diest et Edmond Borderieux furent arrêtés par la Gestapo, puis fusillés en janvier 1943. D’autres, comme Joseph Desmet et Fernand Gailly, donnèrent leur vie pour la Patrie. Sous réserve d’exhaustivité :

973F. Alexandre AncartAlexandre Ancart (1902-1943) | Né à Cortil-Noirmont le 16 mars 1902, Alexandre Ancart, époux de Léonie Van Niemmen, fut combattant de la guerre 1940, ex-prisonnier de guerre et membre de l’Armée blanche. Pour avoir transporté des armes, il fut brutalement arrêté par la Gestapo à Genval le 16 décembre 1942 et fusillé à Bourg-Léopold (1) (ndlr. et non à Breendonk) le 6 janvier 1943 (2).

Georges Rouchaux (1895-1943) | Né le 28 décembre 1895 à Ixelles, imprimeur à Genval, il fut fusillé à Breendonk le 6 janvier 1943 (2).

Maurice Van Diest (1902-1943) | Né le 5 novembre 1902 à Wavre, domicilié rue des Combattants 11 à Genval, résistant. Arrêté le 8 janvier 1943 pour possession d’armes, il fut fusillé à Breendonk le 13 janvier 1943 (3) et inhumé au Tir National à Schaerbeek dans l’Enclos des Fusillés.

7c937-33588654-1Edmond Borderieux (1892-1943) | Né à Orville (France) le 4 septembre 1892 et domicilié rue du Cerf à Genval, il fut employé aux Papeteries de Genval. Le 16 décembre 1942, il fut arrêté comme otage et fusillé à Breendonk le 13 janvier 1943. Il fut inhumé au Tir National à Schaerbeek dans l’Enclos des Fusillés

 

joseph desmet résistant genvalois 1895-1945Joseph Desmet (1895-1945) | Né à Bruxelles le 12 janvier 1895, résistant, mort, victime de la barbarie allemande le 9 mars 1945 au camp d’extermination de Neuengamme. Il est tombé pour son idéal, sa patrie et votre liberté (Source : Souvenir pieux). Une rue parallèle à l’avenue Gevaert lui est dédiée. Le Cercle d’Histoire de Rixensart confirme que la veuve de Joseph Desmet, Carina Lignier, fut nommée bourgmestre de Genval de 1967 à 1970. Elle habitait au 132 de l’avenue Gevaert (5).

fernand gailly (1902-1945) © michèle degueldreFernand Gailly (1902-1945) (6)| Né à Bourgeois-Rixensart le 27 juillet 1902, il résida rue Mascau à Genval. Son activité fut considérable dans la résistance. Il était commandant à l’Armée secrète. Il eut à son actif de nombreux actes de sabotage. Il rassembla, convoya, cacha des armes et des munitions. Il assura le logement et le ravitaillement de nombreux réfractaires (…). Il fut arrêté par la Gestapo en août 1943 et connut les camps de concentration. En mars 1945 il fut vu juché sur un train en partance pour l’Ouest. Depuis lors on a perdu toute trace de lui … (7). Le 23 juin 2014, le Conseil communal de Rixensart prit la décision de nommer le rond-point établi au carrefour entre les rues de Genval et de La Hulpe, rond-point Fernand Gailly, considérant qu’il a activement participé à la résistance à l’occupant pendant la guerre 40-45 en formant les premiers noyaux de l’Armée blanche (→ RÉTRO RIXENSART | Fernand Gailly, résistant de la première heure)

A propos de trois de ses paroissiens, – Alexandre Ancart, Georges Rouchaux et Maurice Van Diest, le curé de la paroisse de Saint-Sixte consigna le 17 juin 1945 (7) : Au cours d’une cérémonie grandiose les corps des fusillés sont ramenés à Genval.

rapatriement fusillés genvalois 17 juin 1945 place communale coll. luc debource 0

17 juin 1945 | Rapatriement de trois Genvalois fusillés par les Allemands.
Le convoi funéraire remonte l’avenue Gevaert et arrive Place communale à Genval.
coll. Luc Debource

176.4 Rapatriement fusillés genvalois 17 juin 1945 Place communale Collection Luc Debource (3)

17 juin 1945 | Cérémonie en hommage à trois paroissiens fusillés par les Allemands
coll. Luc Debource

176.6 Rapatriement fusillés genvalois 17 juin 1945 Place communale Collection Luc Debource (5)

176.5 Rapatriement fusillés genvalois 17 juin 1945 Place communale Collection Luc Debource (4)

17 juin 1945 | Cérémonie en hommage à trois paroissiens fusillés par les Allemands
coll. Luc Debource

176.2 Rapatriement fusillés genvalois 17 juin 1945 Place communale Collection Luc Debource (1)

176.7 Rapatriement fusillés genvalois 17 juin 1945 Place communale Collection Luc Debource (6)

17 juin 1945 | Cérémonie en hommage à trois paroissiens fusillés par les Allemands
coll. Luc Debource

8b8d1-856767261-1

3 octobre 1954 | Monument aux Morts des Papeteries de Genval

Dépôt de fleurs au Monument aux Morts des Papeteries de Genval en présence de Jean Lannoye et de sa mère Marie Stévenart. Neuf noms figurent sur la stèle : Edmond Borderieux, Albert Croy, Denis Deceuster, Marcel Ladrière, Georges Roucheaux, Maurice Vandiest, Charles Delf…?, Pascal Delmotte, René Van…?


RÉTRO RIXENSART | Monument à la Gloire et Reconnaissance aux Combattants de Genval
RETRO RIXENSART | Cérémonies du V-Day
RÉTRO RIXENSART | Devoir de mémoire (Rixensart)
RÉTRO RIXENSART | Devoir de mémoire (Bourgeois)
RÉTRO RIXENSARTDevoir de mémoire (Rosières)


(1) suivant son avis mortuaire
(2) Le jeudi 7 janvier 1943, l’Oberfeldkommandatur de Bruxelles communique : « En expiation de l’assassinat commis le 31 décembre 1942 sur trois membres de l’armée allemande, et des agressions commises après le 24 décembre, à Bruxelles et dans les environs contre des citoyens belges, les 10 Terroristes suivants ont été fusillés : DUPREZ Pierre, ferblantier à Anderlecht ; DE VALLENS José, employé de commerce à Bruxelles ; VAN DEN HOUVEL Edmond-Léonard, serrurier à Bruxelles-Jette ; LANSEN André, garçon de café à Evere ; ANCART Alexandre, marchand de charbon à Genval ; TILQUIN Marcel, commerçant à Rixensart ; COLLIN Alphonse, employé communal à Rixensart ; ROUCHEAUX Georges, imprimeur à Genval ; LADRIERE Marcel, employé à Genval ; BOISACQ Robert, peintre en bâtiment à Rixensart » (extrait publié dans INTERNATIONAL MILITARY TRIBUNAL, Trial of the major war criminals before the International Military Tribunal of Nuremberg 14 november 1945 – 1 october 1946, Nuremberg, 1949, Volume XXXVII p.377 et 378)
(3) Bel-Mémorial
(4) © tous droits réservés à la famille Gailly
(5) Tout connaître sur Genval (Tourisme, Industrie, Commerce), 1966
(6) Eloge funèbre de Fernand Gailly, par l’Abbé André Tonnet, curé de Genval, 11 août 1946 (source Michèle Degueldre)
(7) TONNET Adrien (curé de Saint-Sixte de de 1923 à 1962) Monographie de Genval, p. 73

Documents et archives

Continuer la lecture de Devoir de mémoire (Genval)

Le kiosque à musique de la Place communale

b2100-645112506

après 1925 | La Place Communale, au fond l’hôtel de ville. A gauche, le kiosque.
coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

En fait, l’histoire du kiosque à musique commence par la naissance, en 1893, de la première fanfare de Genval : Les Echos de la Lasne. Après la fin de la Première guerre mondiale, elle fut de toutes les manifestations qui célébraient la victoire et compta, à cette époque, quelque quatre-vingts musiciens.

Dans le Genval des années vingt, où apparaissaient les cinémas, il devenait urgent de fournir à la fanfare, encore unique, l’occasion de donner des concerts. Aussi, le 25 avril 1925, au cours d’une seule et même séance, le Conseil communal décida la construction d’un kiosque à musique (1).

df3c4-3591286612

mars 2015 © Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Le kiosque à musique de la Place communale

Postes, La Poste, bpost, mues genvaloises

b5f76-12244177641

après 1925 | Rue Neuve à Genval avec vue sur l’église Saint-Pierre de Maubroux.
coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

Le premier bâtiment à gauche abrita le bureau des postes de Genval. Sur l’enseigne on distingue POSTES-POSTERIJEN.

En plusieurs décennies, La Poste de Genval déménagea plusieurs fois : on la retrouve rue Neuve (l’actuelle avenue des Combattants), rue de la Station, … et actuellement rue de Rixensart.

Continuer la lecture de Postes, La Poste, bpost, mues genvaloises

Terminus Hôtel, arrêt sur le lac

56ace-41174606901

Le Terminus Hôtel, situé près du lac de Genval,
à la limite des communes de Genval, Rosières et Overijse.
coll. Jean-Claude Renier

Cette superbe vue panoramique sur le Parc de Genval-les-Eaux fut prise à partir du bas de la Route de Rosières (l’actuelle rue de Genval).

Continuer la lecture de Terminus Hôtel, arrêt sur le lac

Les Cottages, les Hydriades du lac

606. Le lac de Genval B c Francis Broche

Les Cottages (lac de Genval)
coll. Francis Broche

Hormis le chalet Guillaume Tell, la rive nord du lac de Genval tarda quelque peu à se construire alors qu’elle est exposée au sud.

Il fallut attendre que se manifeste l’intérêt d’Aimé Lagrange (ca 1870-1943), un homme entreprenant qui avait créé à Anvers une importante industrie d’alimentation pour le bétail. Selon la version de sa famille, Aimé Lagrange, acheta la chapelle Tell peu après sa construction et bâtit en outre les quatre villas proches, trois à gauche et une à droite (vu de la rive sud). Il aurait de même racheté et agrandi la ville ‘la Pommeraie’ et reconstruit le grand bâtiment connu sous le nom de ‘la Baraque’ à l’époque des courses hippiques. De son vivant il fait construire et vend plusieurs villas sur la rive nord mais, à son décès, lègue à sa fille aînée, Simone, épouse Vindevoghel, une des villas au bord du lac ainsi que ‘la Pommeraie’. A son autre fille,  Suzanne, épouse Robert Goffin, il lègue la villa Tell et ‘la Baraque’ modifiée que R. Goffin louera après le décès de sa femme, à une organisation de jeunesse (1).

genval,lac de genval,chalet guillaume tell

juillet 2014 © Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Les Cottages, les Hydriades du lac

Les Bruyères, de grand intérêt biologique

3c658-697641346

Les Bruyères et vue vers Genval
coll. Imelda De Thaey

La Grande Bruyère de Rixensart est localisée dans la partie ouest de la localité de Rixensart, le long de l’actuelle avenue Franklin Roosevelt (N 275) et au sud des anciennes papeteries de Genval. La sablière occupe la partie nord du site; elle a été ouverte dans le versant droit de la vallée de la Lasne. On y a extrait des sables tertiaires du Bruxellien. Le site comprend une petite sablière, des fragments de pelouses sur sables acides et un lambeau de lande à callune, végétation jadis beaucoup plus étendue en Brabant wallon. Quelques espèces caractéristiques y subsistent et sont très rares ailleurs dans la région : c’est le cas de la jasione (Jasione montana) et de l’agrostis des sables (Agrostis vinealis) parmi les plantes, du criquet des larris (Chorthippus mollis) et de la coccinelle noire (Exochomus nigromaculatus) parmi les insectes. Intégré dans le réseau Natura 2000, ce site classé dont l’intérêt a été souligné dans le cadre du PCDN de Rixensart, bénéficie du statut de ‘réserve communale’ et est doté d’un comité de gestion (1).

Site de grand intérêt biologique, il est clôturé mais on note l’existence de plusieurs sentiers (2).

5d8f8-1560416103

Continuer la lecture de Les Bruyères, de grand intérêt biologique

Chapelle Notre-Dame-de-Hal

90dbd-14347704481

1906 | Chapelle de l’Abbé, dite chapelle Stouffs,
aujourd’hui enclavée dans un mur de l’avenue Gevaert.
coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

Inscription : Cette chapelle a étté édifiée par Jean Stouffs et Elisabeth Mascart à l’honneur de Notre Dame de Hal Ave Marie Lan 1776 Anne-Joseph Stouffs lan 1881 Cette chapelle y est reconstruite par Gilbert François J.H. 188 J.M.J. (1).

Chapelle Notre-Dame-de-Hal avenue Gevaert 12.2018 © Monique D'haeyere 1

décembre 2018 © Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Chapelle Notre-Dame-de-Hal

Graffiti du lac

3bed3-2644686245-2

2004 | Graffiti de la Promenade Paul Harris (lac de Genval)
© Serkan Duzler

Sur la Promenade Paul Harris (sur la rive sud du lac de Genval), un mur couvert de graffiti attire l’attention des promeneurs. Il ne s’agit pas de tags sauvages mais bien d’une oeuvre réalisée en 2004, à la demande du propriétaire du Château du Lac, par des jeunes anglais, belges et suédois dans le cadre d’une semaine hip-hop organisée par la Maison des Jeunes de Rixensart. L’oeuvre représente la terre avec le DJ, le vent avec les graffiti, le feu avec la dance et l’eau avec le rap.

Continuer la lecture de Graffiti du lac

Monument à la Gloire et Reconnaissance aux Combattants de Genval

14f90-527722680

après le 25 juin 1922 | Monument aux Morts de la Place communale de Genval
coll Patrimoine rixensartois

Pendant la Première guerre mondiale, Genval a mis au service de la patrie 135 soldats dont 55 volontaires. 18 de ces braves ont donné leur vie. L’idée de célébrer les soldats morts au combat ne fut pas oubliée dans l’euphorie de la libération mais reprise par le Conseil communal de Genval qui, dès le 17 janvier 1919 fut d’avis de faire ériger sur la place publique un monument à la mémoire des soldats de la commune tombés au champ d’honneur. Une souscription sera ouverte (1).

L’inauguration du monument à la Gloire et Reconnaissance des Combattants de Genval 1914-1918 eut lieu le 25 juin 1922. Le journal Le Soir du lundi 26 juin 1922 rappelle que Genval a fourni 135 soldats sur 300 hommes en âge de combattre, et évoque l’envol de 21 pigeons dont chacun porte sur les ailes le nom d’un héros.

d7d55-1567688087
© Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Monument à la Gloire et Reconnaissance aux Combattants de Genval

Cimetière de Genval, Bois Pirart

181102 Le Calvaire du nouveau cimetière de Genval

après 1918 | Le Calvaire du nouveau cimetière de Genval,
avenue de la Closière/rue du Bois Pirart

L’ancien cimetière de Genval, situé à l’angle des rues JB Stouffs et Mahiermont, que les Genvalois de souche appellent encore ‘le vieux cimetière’ servit jusqu’au lendemain de la Première Guerre mondiale, avant d’être fermé. A l’époque, les monuments funéraires ont été retirés, certaines tombes ont été vidées à la demande des familles et les corps transférés vers d’autres cimetières de la commune (1). On peut en déduire que le nouveau cimetière fut ouvert après 1918.

Au bout de l’avenue de la Closière,  le cimetière, totalement emmuré, s’ouvre par une entrée imposante constituée de quatre grands piliers de calcaire, sur base carrée et terminés par un vase. Le cimetière, divisé par une allée principale et des allées latérales et transversales, comporte au centre quelques monuments plus intéressants, sous la forme de petites chapelles funéraires, familiales, érigées entièrement en pierre calcaire (2). 

Continuer la lecture de Cimetière de Genval, Bois Pirart

Chalet des Eaux, à la source

a4e1c-3797177493

1901/1902 | Chalet des Eaux à Genval
(photo prise de l’autre côté des voies, du sommet du talus opposé
de la tranchée du chemin de fer)
coll. Philippe Godin

Construit à l’emplacement d’un ancien oppidum néolithique (1), ce bâtiment emblématique du Parc de Genval-les-Eaux se dénomma successivement le ‘Chalet des eaux’, ‘Villa normande’, ‘Hôtel de Normandie’, puis ‘Normandy Hôtel’. Dès 1949, il connut une nouvelle destinée : l’accueil des personnes âgées (‘Résidence des Vétérans Coloniaux’, également dénommée ‘Le Gui’ Home des Vétérans Coloniaux ou ‘Résidence Stanley’, puis la ‘Résidence du Lac’).

1ca22-2514629898

janvier 2008 © Eric de Séjournet                    2010 © Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Chalet des Eaux, à la source

Normandy Hotel, tel un paquebot amarré

63aac-1518085421

entre 1910 et 1912 | L’Hôtel de Normandie avant transformation et extension
coll. Francis Broche

 9eb54-335835421
février 2014 © Monique D’haeyere

588. Première gare de Genval c Jean-Claude Renier

Le Normandy Hotel est agrandi
coll. Jean-Claude Renier

A l’avant-plan, la première gare de Genval. A gauche de la gare se trouvait le bureau de la RTT (Régie du Télégraphe et du Téléphone), précise Christiane Dandumont.

Dans une publicité d’antan, le ‘Normandy Hotel’ à Genval-lez-Eaux se recommande aux familles : L’Hôtel se trouve à 5 minutes de la gare de Genval, d’où partent 20 trains par jour pour Bruxelles. Téléphone Genval 57 ‘Réseau de Bruxelles’.

Continuer la lecture de Normandy Hotel, tel un paquebot amarré

Résidence des Vétérans coloniaux

3b361-3727524455

1949 | Le Normandy Hotel devint la Résidence des Vétérans Coloniaux
coll. Francis Broche

Situé dans le quartier du ‘Parc de Genval-lez-Eaux’, cet ancien hôtel de voyageurs (Hôtel Normandy) fut transformé en hospice pour vétérans coloniaux.

Continuer la lecture de Résidence des Vétérans coloniaux