Centenaire de la Révolution brabançonne

1930 Centenaire de la Révolution - Grand Cortège Patriotique avenue de Merode à Rixensart c Paul Gilson - 2

septembre 1930 | Grand Cortège Patriotique, avenue de Merode à Rixensart,
à l’occasion du Centenaire de la Révolution brabançonne, coll. Paul Gilson

Ce groupe équestre représente l’épopée napoléonienne. Il est constitué de Napoléon, joué par Mlle Gaby Libouton, et des officiers de l’époque, joués par Jeanne Mélotte, Rose Wéry, Irène Schepens, Alice Acreman et Renée Huls.

Histoire des Journées de Septembre > voir § en fin de notice.

1930 Centenaire de la Révolution - Grand Cortège Patriotique avenue de Merode à Rixensart c Paul Gilson - 4

septembre 1930 | Avenue de Merode à Rixensart,
à l’occasion du Centenaire de la Révolution brabançonne, coll. Paul Gilson

Ce char, prêté par Mr. Nicodème, représente ‘La révolution de 1830. La Barricade’. Marraine : Madame Versé.

1930 Centenaire de la Révolution - Grand Cortège Patriotique avenue de Merode à Rixensart c Paul Gilson - 1

septembre 1930 | Avenue de Merode à Rixensart,
à l’occasion du Centenaire de la Révolution brabançonne, coll. Paul Gilson

Un mariage en 1830, organisé par les jeunes filles de Rixensart (Marraine du tableau : Madame Veuve Herpigny). Le marié : Mr Roger Mayné. La mariée : Mlle Marthe Robbe. Les suivants : Mrs Herman Dupuis, Gaston André, Marcel André, Alexandre Spreutels, Léon De Becker, Albert Dupuis, Fernand Durieux, Edmond Linchamps, Albert Wéry, Henri Wéry, Adelin Debroux, Jean Mayné. Les suivantes : Mlles Yvonne Mayné, Juliette Mayné, Louise De Becker, Fernande Hérinne, Marie Rausens, Marguerite Lambert, Martha Debroux, Germaine Fievez, Elise Socquet, Lucienne Vivenoy, Madeleine Mayné, Jeanne Kuyl. Les deux pages : Mlles Marie-Thérèse Kuyl et Simone Debroux. 

86e16-2370538790-1

septembre 1930 | Avenue de Merode à Rixensart,
à l’occasion du Centenaire de la Révolution brabançonne, coll. Roger Mélotte

Ce char, organisé par le Cercle dramatique L’Effort, représente une tranchée de la Grande Guerre. Il est suivi par la banderole ‘L’Union fait la force – Eendracht maakt macht’.

Observez à gauche le panneau vicinal placé à l’endroit où débouchait le tram, signale Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

Un peu d’histoire

Durant les premières années de son indépendance, la Belgique rend officiellement hommage aux combattants des journées de septembre 1830. En 1831, pour le premier anniversaire, la place des Martyrs, à Bruxelles, est décorée avec soin. L’année suivante, Léopold Ier remet des drapeaux d’honneur aux députés des villes qui se sont le plus distinguées pendant la Révolution (27 septembre). Le pli est pris. Les Journées de Septembre deviennent des journées sacrées au cours desquelles la fête ne cesse d’amplifier. L’État apporte son soutien, en décrétant symboliquement le 24 septembre 1849 l’érection de la Colonne du Congrès, en posant la première pierre le 24 septembre 1850, et en inaugurant le monument achevé le 26 septembre 1859. En 1853, le duc de Brabant ne se maria-t-il pas durant les fêtes de septembre ? Jusqu’en 1880, la Belgique officielle cultive ainsi le culte des fondateurs de l’État. Mais le souci de ne pas froisser la Hollande commence à animer les esprits. Ainsi, le 12 août 1880, le ministre Rolin Jacquemyn dépose-t-il un projet de loi instituant les fêtes nationales le troisième dimanche du mois d’août et les deux jours suivants. Le Parlement adopte le rapport de la Commission non sans préciser que les deux jours ne sont pas des fériés légaux. Le décret du 19 juillet 1831 est ainsi supprimé. Mais les réactions seront vives et, dix ans plus tard, sur proposition du ministre Devolder, il est décidé que la fête nationale se déroulerait le 21 juillet (vote de la Chambre, 9 mai 1890) (1).

La population, surtout celle de Wallonie, continua à célébrer les Journées de Septembre.


(1) Institut Destrée, Fêtes de Wallonie

Déraillement d’un train de marchandises

fc733-2928448676

3 septembre 2007 | Déraillement d’un train de marchandises à Genval © Marie Goeyens

Un train de marchandises a déraillé peu après minuit dans la nuit de samedi à dimanche sur la ligne Ottignies-Bruxelles, provoquant des embarras dans le trafic ferroviaire. L’accident de ce convoi d’une quarantaine de wagons vides n’a pas fait de blessés, annonça Belga en premier.

Des traces de déraillement ont été décelées un peu après la gare d’Ottignies, le train ne quittant véritablement la voie qu’à Genval. Dans la journée (de dimanche), la quarantaine de wagons en état de rouler ont pu être tractés jusqu’à Ottignies, tandis que des grues libéraient les voies des deux wagons accidentés (1).


(1)  La Libre Belgique, 3 septembre 2007

Procession à Froidmont

b66ef-3191370243-1juin 1963 | Tunnel de Froidmont, côté rue Alphonse Collin © Jean-Claude Renier

Procession, probablement organisée à l’occasion de la fête du Saint-Sacrement, le deuxième dimanche après la Pentecôte.

Le cortège vient de la rue Alphonse Collin et se dirige, par la rue de la Ferme, vers le pont de la ligne de chemin de fer 161 Bruxelles-Namur. Jean-Claude Renier, qui a pris cette photo avec l’emblématique Kodak Instamatic 100, précise : On aperçoit sur la photo, à gauche, en costume sombre, le bourgmestre Léopold Gilson. A sa droite, le personnage en imperméable clair et tenant un flambeau, André Delbrassinne des pompes funèbresLe curé que l’on aperçoit de dos sous le dais est Léon Choppinet (1).

2012 ↔ 2017 © Monique D’haeyere


(1) L’Abbé Léon Choppinet est né à Ixelles le 13 mars 1913, fut ordonné prêtre à Malines le 15 avril 1939, et décéda le 11 avril 2006. Il fut curé de la paroisse de Sainte-Croix.

Fête au village

SONY DSC

23/24 mai 1992 | Place de la Vieille Taille © Monique D’haeyere

Le week-end des 23 et 24 mai 1992, l’Association des commerçants de Rixensart organisa une fête sur la Place de la Vieille Taille, se souvient Monique D’haeyere, ancienne maître-nageuse de la Piscine communale de Rixensart. La fête au village fut entre autres animée par un groupe péruvien Meliodas del Pura Sillustani et un feu d’artifice. Très spectaculaire fut le baptême en montgolfière auquel j’ai pu participer grâce à un prix gagné à la tombola .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

23/24 mai 1992 | Fête au village © Monique D’haeyere

 

Le football à Rixensart

Entrée du terain de football de Rixensart 7.1945 coll JCR BOU

après 1945 | L’entrée du terrain de football de Rixensart
coll. Jean-Claude Renier

Au centre de la photo, on devine la Drève du Château et, à l’arrière-plan, l’avenue Paul Terlinden et ses villas en construction.

Continuer la lecture de Le football à Rixensart

Randophoto

175. Randophoto 2007 Thème Rouge Prix Public Collection Centre Culturel de Rixensart

16 et 17 juin 2007 | Photo présentée par Stéphanie Philipsen (Rosières)
à la Randophoto 2007
Prix du public pour le thème ‘rouge’

Ce concours de photos fut organisé par le Centre Culturel de Rixensart dans le cadre de la 7ème Randonnée d’Artistes. Les participants étaient invités à exploiter au maximum leur créativité tout en étant confrontés à trois obligations :

• trois thèmes imposés : ‘caché’, ‘fermé le dimanche’, ‘rouge’
• un délai imparti
• une réflexion lors de la prise de vue (les photos ne pouvant être ni recadrées ni corrigées) Continuer la lecture de Randophoto

Rixartisanat et la fête au château

180520 Fête au Château de Rixensart 30 mai 1993 © Jean-Claude Renier 0

29 et 30 mai 1993 | Sixième édition de la ‘Fête au château’ © Jean-Claude Renier

La Fête au château se déroula durant le week-end de la Pentecôte et fut placée sous le signe du théâtre et de l’artisanat.

180520 Fête au Château de Rixensart 30 mai 1993 © Jean-Claude Renier 1

Les personnages de Molière, de Rostand et d’autres grands auteurs de cape et d’épée arpentèrent deux jours durant les pavés de deux cours du château de Rixensart.

180520 Fête au Château de Rixensart 30 mai 1993 © Jean-Claude Renier 2

Dans la seconde cour du château, les visiteurs découvrirent une vingtaine d’artisans : potier, céramiste, sellier, ébéniste, modeleur, graveur ciseleur, … (1)


(1) MEUWISSEN Eric, Rixensart sous le signe du théâtre, in Le Soir, 15 mai 1993

La Fête au Château

8e0f2-3117633224-1

28 avril 1991 | coll. Monique D’haeyere

Le bicentenaire de la naissance de Félix de Merode fut fêté le 28 avril 1991 au Château de Rixensart en présence de S.A.R. le Prince Albert de Belgique.

Dans un toutes boîtes, la Confrérie du Tir Bouchon de Rixensart indique que le jour J le cortège prit son départ du Château du Héron, siège de notre administration communale, parcourant les rues de la localité, pour être accueilli par la Princesse de Merode et sa famille à l’entrée du Château de Rixensart (…). Bien des groupes et même hautes personnalités furent présents, mais rien ne laissait prévoir la présence du prince Albert.