Le messager

1111. Le messager (BD de Benoi Lacroix)

7 janvier 1986 – Dans le 2491ème numéro de Spirou, une nouvelle histoire, mystérieuse, de Benoît Lacroix. Appelée ‘Le Messager’, cette BD de six pages se déroulait dans une ferme brabançonne un rien étrange.

Etrange, tout d’abord, du fait de l’apparition de cette énigmatique statuette de gnome, raconte le dessinateur. Etrange aussi par l’aspect de la ferme brabançonne, qui est habituellement en carré. La ferme qui m’avait servi de modèle (la ferme Stouffs à Genval – sud de Bruxelles -, à la limite d’Ohain) était de loin la ferme qui me fascinait le plus dans la région, et j’habitais d’ailleurs non loin de là. Elle existe toujours, dans la Vallée de la Lasne, adossée au bois du ‘Trou Margot’ et faisant face au versant boisé du Belloy. Elle avait d’ailleurs fasciné de nombreux peintres (Roland Yernaux, Jean Milo) avant moi.

Marins d’eau douce

1097. Marins d'eau douce © Benoi Lacroix

1984 | ‘Marins d’eau douce’ est la première histoire courte que Benoît Lacroix fit publier dans Spirou (n° 2405 du 15 mai 1984). Dans son introduction, ce périodique de bande dessinée belge écrit que « le rêve s’y mêle à la réalité, et peut-être est-ce parce que Benoi lui-même habite près d’un grand lac que les eaux de celui-ci peuplent ses rêves de pirate? »

Le grand lac en question n’était en fait que le lac de Genval, près duquel j’habitais, raconte Benoi Lacroix. Un lac environné de superbes bâtisses de style ‘normand’ typique des anciennes villes thermales, et surtout de petits pavillons ou gloriettes de style ‘1900’ dont j’avais fait un élément central de mon histoire. Qui plus est, ce lac avait vibré au son des poèmes de Robert Goffin, qui lui-même y avait (comme mentor) accueilli Cocteau, Vian, Gainsbourg dans la petite ‘Chapelle de Guillaume Tell’ sur la berge nord ».

+ INFOS | « Benoi, un jeune dessinateur genvalois qui monte » (interview par Jean-Philippe De Vogelaere dans La Dernière Heure, 6 janvier 1986)