Jardin de la Hêtraie et son arche brisée

1394. Pont rustique Jardin de la Hêtraie Genval 1933 c JCR BOU.jpg

1933 | Jardin de la Hêtraie (1), coll. Jean-Claude Renier

Le fondateur de Genval-les-Eaux … ce fut l’avocat Gustave Smets- Mondez (1861-1938). Il a eu une influence phénoménale sur Genval. Le quartier de Maubroux, la gare, la rue du Cerf, c’est lui. Il a tout fait creuser pour exploiter ses sablières. C’était un véritable homme d’affaires. Initié à la franc-maçonnerie en 1904, il créa en 1913 sa propre loge à Genval sous l’égide du Grand Prieuré d’Helvétie. Il l’installa dans sa propriété de la Hêtraie (juste derrière le château du lac). C’est de là qu’est venue la légende selon laquelle le château aurait été inspiré d’une construction maçonnique. De cette présence maçonnique, il reste peu de chose si ce n’est le chemin du Grand Prieuré ainsi qu’une arche brisée (2).

L'arche brisée Jardin de la Hêtraie Genval

L’arche brisée du Jardin de la Hêtraie

2013 © Monique D’haeyere + 2008 © Eric de Séjournet


(1) situé dans l’actuelle avenue Herbert Hoover
(2) MEUWISSEN Eric, Roger Ghyssens raconte l’histoire de Genval-les-Eaux, in Le Soir, 29 novembre 2003

 

Normandy Hotel, tel un paquebot amarré

63aac-1518085421

entre 1910 et 1912 | L’Hôtel de Normandie avant transformation et extension
coll. Francis Broche

 9eb54-335835421
février 2014 © Monique D’haeyere

588. Première gare de Genval c Jean-Claude Renier

Le Normandy Hotel est agrandi
coll. Jean-Claude Renier

A l’avant-plan, la première gare de Genval. A gauche de la gare se trouvait le bureau de la RTT (Régie du Télégraphe et du Téléphone), précise Christiane Dandumont.

Dans une publicité d’antan, le ‘Normandy Hotel’ à Genval-lez-Eaux se recommande aux familles : L’Hôtel se trouve à 5 minutes de la gare de Genval, d’où partent 20 trains par jour pour Bruxelles. Téléphone Genval 57 ‘Réseau de Bruxelles’.

Continuer la lecture de Normandy Hotel, tel un paquebot amarré

Résidence des Vétérans coloniaux

3b361-3727524455

1949 | Le Normandy Hotel devint la Résidence des Vétérans Coloniaux
coll. Francis Broche

Situé dans le quartier du ‘Parc de Genval-lez-Eaux’, cet ancien hôtel de voyageurs (Hôtel Normandy) fut transformé en hospice pour vétérans coloniaux.

be568-1336402994

Dénommé initialement ‘Le Gui’, ce home sera surtout connu sous le nom de ‘Résidence des Vétérans Coloniaux’.

d098b-564653088

Intérieur de la résidence, coll. Jean-Claude Renier

384c4-3040561240En mars 1949, la revue congolaise illustrée ‘Les Vétérans Coloniaux’ y consacra un article :  Telle une coquette qui se farde, votre Home, s’est couvert d’une couche de peinture et ce complément ajoute infiniment à son charme (…). Ce Home sera un petit paradis. Et dans son numéro du mois de juin 1949, on apprend que l’inauguration officielle du 28 mai 1949 donna lieu à des cérémonies qui attirèrent à Genval la grande foule.

Quant au journal Le Soir, il titre le 29 mai 1949 : Le Ministre des Colonies a inauguré le home. Et d’informer ses lecteurs que le home est appelé ‘Le Gui’, que le samedi matin les Vétérans furent reçus à la Maison communale par M. Becquevort, bourgmestre, qu’un ‘Te Deum’ fut chanté en l’église Sainte-Sixte par l’abbé Thonnet, et que le colonel Muller (1), président de l’Association des Vétérans Coloniaux (2), fleurit le monument aux Morts, qu’il rendit également un hommage tout spécial aux artisans et ouvriers, qui, ayant vu l’Hôtel Normandy dans l’état de terrible délabrement où il se trouvait, n’ont pas hésité à s’attaquer à un travail formidable de jour et de nuit pour en faire le bijou que nous voyons aujourd’hui.

+ infos | Résidence des Vétérans Coloniaux (trois articles parus dans Les Vétérans Coloniaux, revue congolaise illustrée, 1949)

fca94-1619247394

après 1949 | Résidence des Vétérans Coloniaux, qui fut également dénommée Résidence Stanley

A gauche de l’image, on reconnaît la tour à charbon de la gare de Genval, qui alimentait les locomotives à vapeur assurant le transport des marchandises des Papeteries de Genval.

15a7e-251047389

mars 2017 © Monique D’haeyere

3a38d-872138023

après 1949 | Salon

7513e-4067760871

après 1949 | Bibliothèque

Hôtel Normandie à Genval A

après 1949 | Côté jardins

Résidence des Vétérans Coloniaux (coté jardin) après 1949

53557-1720722340

vers 1995 | Résidence du Lac, maison de repos © Josette Verbois-Thonnard 

En septembre 2006, l’agrément de la maison de repos fut suspendu par le ministre de la Santé de la Région Wallonne.


→ RÉTRO RIXENSART |  Normandy Hotel, tel un paquebot amarré

→ OBJECTIF RIXENSART | Le Normandy (3)

 ARBORESCENCE | Parc du Normandy, patrimoine arboré disparu (4)


(1) Son nom est gravé au bas de la statue du roi Léopold II
(2) cette association fut constituée le 23 octobre 1948
(3) OBJECTIF RIXENSART, plate-forme participative de découvertes photographiques de Rixensart
(4) ARBORESCENCE, association citoyenne pour la découverte et la protection des arbres remarquables de Rixensart

L’ex Normandy : hallali et renouveau

ce025-1473896649

juillet 2014 | Ex Normandy Hotel, ex Résidence du Lac
2014 © Monique D’haeyere

Implanté dans un petit parc boisé, ce double bâtiment se compose de deux ailes juxtaposées couvertes de bâtières parallèles à légers coyaux. Les murs gouttereaux, comme les pignons, sont enduits et abondamment ornés de faux colombages. Ils sont ouverts de baies aux formes variées. Les toitures recouvertes d’eternit s’ouvrent par des lucarnes en bâtière recoupant la corniche, le niveau des combles étant un véritable étage d’habitation. Au bout de l’aile principale, un débord du bâtiment sous bâtière transversale à croupette est couronné d’un belvédère sous toiture polygonale (1).

Dans une interview accordée le 23 juillet 2014 à L’Avenir, John Martin, propriétaire, indiqua être en réflexion pour la Résidence du lac, une bâtisse en bois qui est insalubre et qui ne reçoit plus l’assentiment des pompiers depuis le départ de la maison de repos. Nous nous dirigeons vers une démolition. Quant à son affectation future, sa proximité avec le RER est un élément important de notre réflexion. J’ai toujours été attaché à la préservation du patrimoine, un critère clé dans le choix de mes hôtels et qui m’a souvent coûté très cher, mais parfois nous ne pouvons faire autrement.

Continuer la lecture de L’ex Normandy : hallali et renouveau