Complexe sportif Joseph Verté

Centre sportif de Rixensart © JCR BOU

Ancien terrain de football et ancienne piste d’athlétisme de Rixensart, coll. Jean-Claude Renier

Complexe1

1976 | Piste d’athlétisme avant la construction du Complexe sportif de Rixensart © Michel Nauwelaers

Centre Sportif de Rixensart 9.2014 B © Monique D'haeyere - 14

2012 | Entrée du Complexe sportif © Monique D’haeyere

Le Complexe sportif Joseph Verté (1), dont le projet remonte à 1964, fut inauguré le 29 novembre 1981. Les fresques le décorant sont l’oeuvre de Josy Meesters et de Joseph Ulrix, tous deux Rixensartois (2).

272. Piscine de Rixensart 1995-1999 © SI Rixensart

1996 | Piscine de Rixensart, coll. Syndicat d’Initiative de Rixensart

La piscine couverte de Rixensart date de 1981 et est pourvue d’un bassin de 25 mètres sur 12,5 mètres, d’un bassin d’apprentissage et d’un tremplin. Elle enregistrait en 1993 180.000 entrées.

SONY DSC

juillet 2012 | Piscine de Rixensart © Monique D’haeyere

juillet 2012 | Piste d’athlétisme avant rénovation © Eric de Séjournet

d2517-375914074-21

août et septembre 2014 © Monique D’haeyere

Décidés en 2011/2012, les travaux de rénovation de la piste d’athlétisme débutèrent en mai 2013. La nouvelle piste fut inaugurée le 7 septembre 2014.


→ OBJECTIF RIXENSART | Complexe sportif


(1) Joseph Verté (1924-2000), ancien conseiller communal et échevin de Rixensart (3)
(2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996
(3) Joseph Verté était connu pour n’avoir jamais refusé son aide à un habitant. Grand sportif, tant dans l’âme que sur les terrains, le football n’avait pas de secret pour lui. Les anciens aussi se souviennent de cet homme plein d’humour. Ancien Résistant des Cheminots à Ottignies, il avait toujours des histoires à raconter : les briquettes de bois qu’il jetait par-dessus les ponts pour alimenter les familles rixensartoises, les vaches détournées en gare au profit des résistants… Ses passions étaient sa famille, sa ville natale de Binche et sa commune de Rixensart – où il était un membre actif du comité de jumelage (Le Soir, 10 juillet 2000).

Avenue de Clermont Tonnerre

Avenue de Clermont-Tonnerre © Jean-Louis Lebrun

Avenue de Clermont Tonnerre à Rixensart
coll. Jean-Louis Lebrun

Marie Renée de Clermont Tonnerre c Jean-Claude RenierL’avenue du Château et la Drève du Château croisent l’avenue de Clermont Tonnerre. La dénomination de cette avenue remonte à 1941, suivant la décision du Collège datée du 14 juin 1941 (1).

L’avenue de Clermont-Tonnerre doit son nom à l’épouse du Prince Félix de Merode. Fille du duc Gaspard, Prince romain et de Françoise-Béatrice (des marquis) de Moustier, Françoise de Clermont-Tonnerre (2), née à Paris le 5 mai 1885, décédée à Rixensart le 4 février 1957, épousa à Paris le 6 octobre 1908 Félix de Merode (comte), né à Rixensart le 25 août 1882, décédé à Serrigny (Côte d’Or) le 3 mars 1943. Ce dernier obtint le 25 avril 1930 autorisation pour lui-même et tous ses descendants de substituer à son titre de comte celui de prince.

Avenue de Clermont Tonnerre 11.2018 © Monique D'haeyere
novembre 2018 © Monique D’haeyere

(1) PINSON Colette, Rixensart et la Famille de Merode, in Cercle d’Histoire de Rixensart, septembre 2005
(2) Etat Présent de la Noblesse du Royaume de Belgique – Merode (de)