3 | Un coin du parc (Genval-les-Eaux)

Château du Lac Collection Philippe Godin

« Au début du 20e s., l’emplacement actuel du lac de Genval était un enchevêtrement de petits étangs et de sources entre lesquels se glissait l’Argentine. Région de marais, la vallée de l’Argentine et le hameau de Maubroux allaient cependant totalement changer d’aspect par la création d’un lac artificiel de 18 ha sous l’impulsion d’un homme d’affaire remarquable : Gustave Smetz-Mondez« , souligne Patrimoine et Culture (2).

L’Etablissement des Eaux minérales (en B1), – aujourd’hui le Château du Lac, fut construit vers 1905 par Julien Wendrickx. Il abrita jadis des thermes avant de devenir « en 1934 le siège de la S.A. Schweppes (Belgium) qui y installera une usine d’embouteillage des eaux minérales«  (4). Dans son captivant livre « Genval-les-Eaux de 1895 à 1935 » (écrit en collaboration avec Colette Pinson), Roger Ghyssens (II, voir Bibliographie) développe sur huit pages l’histoire de ce bâtiment qu’il qualifie de « style néo-roman« .

3.2 Un coin du parc Genval-les-Eaux3B. Château du Lac Collection Philippe GodinLac de Genval 2010 © Monique D'haeyere

2010 © Monique D’haeyere

2 | Avenue de Merode

rixensart,avenue de merode,ligne vicinale

Avenue de Merode (à l’entrée ouest du centre actuel de Rixensart). Tracée fin 19e afin de relier Bourgeois à Rixensart, l’actuelle avenue de Merode ‘portait simplement le nom de Pavée’, indique Paul Buffin (I). ‘A partir de 1920 le nouveau quartier se développa et de nouvelles voies furent dénommées’, telles que celles de l’avenue de Montalembert et de l’avenue de Merode.

La ligne vicinale reliant Waterloo à Wavre n’était pas encore électrifiée. Elle le sera après 1932.

rixensart,avenue de merode,ligne vicinale

11.2016 © Monique D’haeyere