Monument Auguste Lannoye, à Genval et à Mont-Saint-Guibert

b6db6-3921114401-1

15 août 1947 | Monument à Auguste Lannoye,
à l’époque rue de Rixensart, à l’entrée des Papeteries de Genval, coll. Fonds Lannoye

Après le décès d’Auguste Lannoye et à l’initiative du personnel et du Conseil d’administration des Papeteries, une double commande fut adressée au sculpteur Victor Rousseau (1865-1954). En se tournant vers cet artiste, les initiateurs du projet choisirent l’un des portraitistes les plus renommés du moment. Il était alors au sommet de son art. Ce ‘sculpteur d’âmes’, originaire de Feluy, figea par deux fois Auguste Lannoye dans le bronze pour l’éternité (1).

Ce monument érigé en mémoire d’ «AUGUSTE LANNOYE/1874 – 1938 / CREATEUR DES PAPETERIES DE GENVAL» fut coulé par la Compagnie des Bronzes (Bruxelles) et signé ‘Victor Rousseau 1939’. Il fut inauguré le 4 août 1945. Il repose sur un épais socle rectangulaire en calcaire bouchardé (2).

7b35d-1933721159-1

1953 | Un groupe d’ecclésiastiques pose devant le monument commémoratif
coll. Fonds Lannoye

De droite à gauche, André de Walque, un des directeurs des Papeteries de Genval et l’Abbé Deward, curé de Bourgeois-Rixensart.

25c4a-4262926118-1

3 octobre 1954 | Dépôt de fleurs au monument,
à l’occasion du Cinquantenaire des Papeteries, coll. Fonds Lannoye

5ca2b-3333032758-1

1965 | Excursion du Boerinnenbond à Genval, coll. Westhoek verbeeldt

Les dames du Boerinnenbond de Reningelst (3), – entité faisant partie de la ville de Poperinge, rendirent visite à l’usine de papier peint de Genval. Quarante-sept dames, accompagnées de leur vicaire, Josué Roets, posèrent devant le monument dédié à Auguste Lannoy, fondateur des Papeteries de Genval.

Aujourd’hui, le buste se trouve au centre de la Place des Trois Tilleuls à Genval.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2009 | Place des Trois Tilleuls  © Francis Dominé
2010 | Place des Trois Tilleuls © Berna de Wilde
2016 | Vue sur la rue Auguste Lannoye © Monique D’haeyere

→ RÉTRO RIXENSART | Excursion du Boerinnenbond de Reningelst
→ OBJECTIF RIXENSART | Monument Auguste Lannoye

Buste d'Auguste Lannoye à Mont Saint-Guibert, à proximité du site des Papeteries 2011 © OllnuUn deuxième exemplaire de ce buste, de facture différente, était jusqu’en 2012 visible devant l’entrée de la Papeterie de Mont-Saint-Guibert (4).

Depuis le 18 juin 2019, ce buste orne la nouvelle place de la Papeterie à Mont-Saint-Guibert (5).


(1) Vincent Rousseau | Prix Godecharle 1890, Grand Prix de Rome 1911, Grand Prix des arts plastiques 1931, Prix des amis du Hainaut 1935, le sculpteur Victor Rousseau (1865-1954) ne donne plus le cours de sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles (1901-1919) qu’il a dirigée deux fois, entre 1919 et 1922, puis entre 1931 et 1935. Représentant actif de l’art wallon dont on cherche à cerner la définition tout au long des premières années du XXe siècle, le « Grand » Victor Rousseau a derrière lui une œuvre considérable, « sculptée » sur de nombreux chantiers et composée de multiples commandes officielles ou œuvres personnelles : chantier pharaonique du Palais de Justice de Bruxelles dans les années 1880, décoration du Pont de Fragnée à Liège, cour d’honneur de l’ancien château de Mariemont (Vers la Vie), Memorial in Gratitude à Londres.
(2) de GHELLINCK Bénédicte (WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie), Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart
(3) Westhoek verbeeldt
(4) Ollnu
(6) GOUVERNEUR Paul, La rue Auguste Lannoye, les Papeteries et le nouveau quartier, in ‘Mont-Saint-Guibert en ce temps-là’ n°24, octobre 2019

Excursion du Boerinnenbond de Reningelst (Poperinge)

5ca2b-3333032758-1

1965 | Excursion du Boerinnenbond à Genval, coll. Westhoek verbeeldt

Les dames du Boerinnenbond de Reningelst (1), – entité faisant partie de la ville de Poperinge, rendent visite à l’usine de papier peint de Genval. Quarante-sept dames, accompagnées de leur vicaire, Josué Roets, posent devant le monument dédié à Auguste Lannoy, fondateur des Papeteries de Genval.

Histoire d’un jumelage belgo-belge

Le 16 septembre 1988, la section belge du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE)(2) organisa à Rixensart sa réunion statutaire. Marc Mahieu, alors bourgmestre de Poperinge, y rencontra des représentants de la commune de Rixensart. Ce fut le début de contacts répétés qui aboutirent en 1990 à la décision de jumeler les deux entités. Le Conseil communal de Rixensart, dirigé à l’époque par Paul Hanin, en décida le 7 février, celui de Poperinge le 5 avril 1990.

Poperinge est une ville située dans la province de Flandre Occidentale qui compte 20.000 habitants. Au cours de la Première Guerre Mondiale, elle fut, avec Furnes, la seule ville belge à ne pas être occupée par les Allemands. Le général britannique Douglas Haig y installa son quartier général. La ville fut, par la route ou par le train, un incontournable point de ralliement. Camps d’instruction, dépôts, hôpitaux surgirent au milieu des houblonnières. Fuyant les combats, les réfugiés d’Ypres y affluèrent (3).

La ville est également connue pour sa Fête du houblon. Organisée tous les trois ans, en septembre, elle donne lieu à un pittoresque cortège. Les houblonnières se distinguent, dans le paysage légèrement vallonné, par leurs hauts poteaux servant d’attache à la plante grimpante (3).

Le 26 juin 2010, les bourgmestres Christof Dejaegher (Poperinge) et Jean Vanderbecken (Rixensart) renouvelèrent la charte de jumelage signée 20 ans auparavant. Christian Bergiers, président du comité de jumelage rappela « l’importance de l’amitié entre les communes (4) » et insista sur « la nécessité d’associer les jeunes, via les écoles et les clubs sportifs ».

Er zijn uitwisselingsprojecten tussen de onderwijsinstellingen van beide steden, kunsttentoonstellingen en naar aanleiding van officiële manifestaties zoals de Hoppefeesten in Poperinge en Rixensart en Fête zijn er delegaties van beide steden aanwezig, peut-on lire sur le site officiel de la ville de Poperinge.

Une rue de Rixensart est dédiée à la ville de Poperinge. Elle relie l’avenue Boulogne-Billancourt à la Mare aux Loups.

__________

(1) Westhoek verbeeldt
(2) Le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) défend les intérêts des collectivités territoriales européennes et leurs associations dans plus de 40 pays. Il promeut la citoyenneté et l’échange entre élus. Le CCRE est particulièrement fier de son réseau de jumelages unique en Europe. Il existe environ 26 000 jumelages entre villes de toute l’Europe (3)
(3) Wikipedia
(4) Rixensart est officiellement jumelée avec les villes et communes de Le Touquet, France (depuis 1970), de Winterberg, Allemagne (depuis 1975), de Birstall-Wanlip, Royaume-Uni (depuis 1981), et de Poperinge, Flandre Occidentale (depuis 1990)