La décharge des Papeteries de Genval

bc9a7-610808064-2-1
juillet 2006 | La paroi de la décharge des Papeteries de Genval © Julien Taymans

A Genval, à quelques pas des anciennes papeteries, gît sur le flanc de la colline du Glain un énorme dépôt d’immondices caché dans la végétation. Bien que cette parcelle de terrain soit incluse dans le périmètre du site classé de la ‘Grande Bruyère’ par la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles (CRMSF), elle fut le théâtre, durant des décennies, du déversement sur une superficie d’un peu moins de 2 hectares, de plus de 45.000m3 de déchets industriels provenant des anciennes Papeteries de Genval. Avant le saccage de ce site, on pouvait y observer une végétation tout à fait exceptionnelle, la ‘Tourbière de Rixensart’, à présent enfouie sous plusieurs mètres de Balatum, fûts métalliques et autres crasses de notre civilisation moderne (1).

Cette tourbière de pente était alimentée par de nombreuses sources dont l’eau percole dorénavant à travers cette décharge et sourde en contrebas, formant un marais infranchissable. La Commune de Rixensart n’est pas propriétaire de la décharge, qui appartient à la curatelle des anciennes Papeteries (2)(3).

En mai 2020, des prélèvements ont été effectués dans la « décharge des Papeteries de Genval », sous surveillance environnementale depuis 2003. 

Le rapport de la SPAQuE (4) du 9 septembre 2020 (5) conclut que « les données analytiques indiquent une atteinte des eaux souterraines et des eaux de surfaces mais qui reste limitée et qui tend à diminuer en ce qui concerne plusieurs composés. Il dénonce la nuisance visuelle mais conclut que la décharge apparait peu préoccupante en terme d’impact sur l’environnement. La Spaque considère que le site peut donc continuer à être géré au travers d’un suivi analytique espacé ».

8e702-2234331159-1
janvier 2015 © Cedric Muscat


(1) TAYMANS Julien, La paroi de la décharge des papeteries de Genval, juillet 2006.
(2) Ibid.
(3) La commune est en fait propriétaire d’une parcelle adjacente à la parcelle de la curatelle, sur laquelle reposent 5000 des 45.000 m3 de déchets (Plan Communal d’Aménagement dérogatoire)
(4) La société SPAQuE (5) est une entreprise spécialisée dans la réhabilitation de friches industrielles et de décharges. Elle agit en tant qu’acteur du développement économique et durable de la Wallonie.
(5) SPAQuE Bt2201-002 – Décharge des papeteries de Genval à Rixensart, Surveillance environnementale : état des connaissances, septembre 20
20