Rue des Cailloux, longue terre

Panorama Bourgeois 1930 Ed. Pâtisserie Lebleu Bourgeois coll. Jean-Louis Lebrun

1930 | Vue sur la rue des Cailloux à partir de la Grande Bruyère
(Ed. Pâtisserie Lebleu Bourgeois)
coll. Jean-Louis Lebrun

La rue des Cailloux à Bourgeois (Rixensart) est nommée par Popp chemin du Caillou où seulement huit maisons sont construites vers 1850. En 1756 et 1787, le lieu est désigné comme terre aux cailloux, champ de cailloux ou longue terre. Cette rue en forte pente dans sa partie inférieure est tracée sur une crête caillouteuse qui sépare deux vallons très prononcés (2).

Panorama pris des bruyères Bourgeois c Anne-Marie Delvaux

coll. Anne-Marie Delvaux

Panorama Bourgeois B coll. Jean-Louis Lebrun

coll. Jean-Louis Lebrun

Preuve irréfutable de l’infinie poésie du lieu, toutes les cartes postales anciennes du Bourgeois ont le même caractère pittoresque et sont autant de tableaux (1).

b382c-3078703537-2

Rue des Cailloux à Bourgeois et le clocher de l’église Saint-François-Xavier
coll. Jean-Claude Renier

db018-3335893710 

97a4a-1011961045

1904 | Villa Alice, sise rue des Cailloux
coll. Jean-Claude Renier

517B. Villa Alice Bourgeois Rixensart circ 1908 c JCR 0421
1908 | Villa Alice
coll. Jean-Claude Renier

f04f8-286481767
2011 © Francis Broche

181002 Rue des Cailloux Bourgeois 1922 coll. Jean-Louis Lebrun

1922 | Rue des Cailloux
coll. Jean-Louis Lebrun

Rue des Bruyères à Bourgeois c Anne-Marie Delvaux

‘Rue des Bruyères’ (en fait, la rue des Cailloux) à Bourgeois-Rixensart
coll. Anne-Marie Delvaux

56baa-234208458
janvier 2016 © Monique D’haeyere

53498-2962639267

1924 | Rue des Cailloux à Bourgeois
A l’horizon, on distingue la silhouette de l’église Saint-Sixte de Genval.
coll. Jean-Claude Renier


(1) RENOY Georges, Genval, La Hulpe et les environs en cartes postales anciennes, Bibliothèque Européenne – Zaltbommel, Pays-Bas, 1972
(2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996, p. 107

Avenue Paul Terlinden, depuis 1933

0b619-1480374426

Début de l’avenue Paul Terlinden à Rixensart
coll. Jean-Claude Renier

Le nom de Paul Terlinden (1858-1935, fait baron en 1927) fut donné à l’avenue créée en 1933. Il fut bourgmestre de Rixensart de 1884 à 1921, régisseur du comte de Merode. Il habitait au château comme son beau-père, Jules Bosquet (1).

Paul Terlinden est né à Gand le 4 octobre 1858 et décéda à Saint-Gilles le 11 avril 1935 à Saint-Gilles, fils de Charles, Président de Chambre à la Cour d’Appel de Bruxelles, et de Marie-Isabelle de Ghendt. Il se maria le 16 juillet 1883 à Saint-Gilles avec Valentine Bosquet. Hormis bourgmestre, il fut aussi membre de la Chambre des Représentants et président de la Fédération des Associations catholiques-démocratiques de l’arrondissement de Nivelles.

7a883-4179144913

2010 © Monique D’haeyere

Continuer la lecture de Avenue Paul Terlinden, depuis 1933

Domaine de Froidmont

258. Montage Vallée de Froidmont © Jean-Claude Renier

20 août 1974 | ‘Domaine de Froidmont’
© Jean-Claude Renier

De deux photos, Jean-Claude Renier a fait un montage panoramique, permettant de visualiser à la fois le Monastère de l’Alliance (à gauche) et la Ferme de Froidmont (à droite). De gauche à droite, on observe encore qu’aucune construction ne longe l’avenue de l’Europe, que l’avenue du Touquet ne compte que quelques maisons éparses. A l’angle du Sentier du Meunier et de l’avenue du Touquet, un panneau mentionne : ‘Domaine de Froidmont’.

Continuer la lecture de Domaine de Froidmont

Motocross à Froidmont

3f265-1227016943-2

20 septembre 1964 | Motocross à Froidmont
photo © Jean-Claude Renier

Vue générale d’une partie du circuit de motocross situé aux alentours de l’avenue du Touquet. En toile de fond, la Ferme de Froidmont. A cette époque, la Ferme de Froidmont était exploitée par Charles Meert et comprenait environ 65 ha de terres pour la culture et le bétail, explique Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart. J’ai assisté à la première représentation du motocross à Rixensart en 1961. Elle ne constituait qu’un circuit en ovale sécurisé par des bottes de paille. Ce circuit devait se situer approximativement à gauche de la rue du Touquet, c’est-à-dire dans le creux du champ qui se trouvait en face du Sentier du Meunier.

En 1964, le motocross s’étend déjà plus dans les champs de la ferme. En effet, l’on faisait aussi du trial dans le champ, assez raide, se trouvant en face de l’avenue de l’Avenir, donc, de l’autre côté de la ferme. Pour fermer les circuits, on condamnait l’accès à la circulation et aux personnes, de la rue de Limal, l’avenue de l’Avenir et le sentier du Meunier. Comme j’habitais à l’époque la rue de Limal, j’avais l’avantage de circuler gratuitement dans le circuit.

Continuer la lecture de Motocross à Froidmont

Rue de Limal et ses chapeaux boule

8ce7c-801226369

1958 | rue de Limal à Rixensart

Cette photo est une capture d’écran d’un film single 8, réalisé le 15 septembre 1958 à l’occasion du jubilaire des 50 ans de mariage de mes grands-parents Alphonse Mayné et Sylvie Detienne, raconte Jean-Claude Renier.

A cette époque, la rue de Limal était pavée en pierre de Gobertange. Le pavé étant arrondi et les anciens l’appelaient ‘chapeau boule’. On voit la voiture des jubilaires descendre la rue. C’était une Opel Kapitan appartenant à Emile Mélotte, fermier au n° 33 de la même rue et qui la conduisait.

Juste derrière la haie de troène, un arbre fruitier se trouve à l’emplacement du n° 15B, maison qui n’était pas encore construite.

Sur les traces de l’enseignement à Rixensart

1355. Petite école auberge Ste Barbe croquis par Paul Gilson

Le premier document parlant d’enseignement à Rixensart date du 26 septembre 1606. Il atteste que Messire Alexandre, prêtre, a desservi pendant dix ans l’office de la chapelle et instruit et enseigné la jeunesse. Environ un siècle plus tard, entre 1736 et 1739, un rapport du curé de Saint-Martin de Limal, adressé à l’évêque de Namur, signale qu’il y a un maître d’enfants à Rixensart … Il utilise de bons livres et le catéchisme de Namur (1).

Il semble que cette situation continua jusqu’à la conquête de la Belgique par les troupes révolutionnaires en 1794. Jusqu’à la fin de la période française, l’instruction resta très médiocre dans tout le pays. En 1821, sous le régime hollandais, l’instruction primaire fut enfin organisée en application de la loi hollandaise de 1806 (2).

Le 20 juin 1822, Jacques Stenuit, le Bourgmestre, signala que seulement douze indigents fréquentent l’école primaire. En 1824, la Commune fut tenue d’inscrire une somme à son budget pour la création d’une école communale. Le 12 février 1824, le Bourgmestre écrivit à la Députation des Etats que l’établissement d’une école est tout à fait inutile dans notre commune puisqu’elle ne contient que presque tous journaliers, il n’y a que deux fermes et sept à huit petits propriétaires; par conséquent il n’y a pas des enfants qui peuvent fréquenter l’école. Il expliqua en plus que la taxe pour une école va reposer uniquement sur les pauvres journaliers qui ont besoin de leurs enfants pour les assister à vivre et que le grand propriétaire étant étranger à la commune n’interviendra pas dans le paiement de cette taxe (2).

Continuer la lecture de Sur les traces de l’enseignement à Rixensart

Rue du Cyclone, un paysage qui se souvient

Un paysage (rue du Cyclone en 1929) c JCR Martin

1926/1929 | rue du Cyclone (1) à Rixensart
coll. Jean-Claude Renier

Venant de la gare de Rixensart, la rue du Cyclone mène par la rue de Froidmont à la Ferme de Froidmont. On distingue la silhouette du clocher de l’église Sainte-Croix (voir photo-légende ci-après).

Le 10 août 1895, le hameau de Froidmont à Rixensart fut ravagé par un cyclone accompagné d’une trombe d’eau classée parmi les plus remarquables de l’époque. Ce cyclone marqua tellement les esprits qu’une rue porte son nom depuis 1926 (1) (+ infos et photos sur Rétro Rixensart, notice qui sera éditée le 10 août 2018).

Un paysage (rue du Cyclone en 1929) c JCR Martin légende

Continuer la lecture de Rue du Cyclone, un paysage qui se souvient

Modern Hôtel, né et perdu par le rail

1309. Modern Hôtel Gare Rixensart vue générale c Anne-Marie Delvaux

début XXe siècle | Vue générale du Modern Hôtel,
sis rue du Chemin de Fer à Rixensart (actuellement rue Alphonse Collin)
coll. Anne-Marie Delvaux

Descendant au hameau de Froidmont par la rue de Limal on emprunte la rue Collin pour se diriger vers la Place de la Vieille Taille et l’avenue de Merode. Cet ancien tronçon du sentier de la Procession, entre la rue de l’Augette et la gare était devenu en 1855, la rue du Chemin de Fer (1).

Rue Alphonse Collin CPAS 12.2009 © Eric de Séjournet-002

décembre 2009 © Eric de Séjournet
Continuer la lecture de Modern Hôtel, né et perdu par le rail

Shooting box et sa chapelle

1908 Rixensart01991908 | Shooting Box (1),
au croisement des rues Albert 1er (2) et de l’Augette
coll. Jean-Claude Renier


(1) maison de campagne qui fournit un hébergement pour une partie de chasse pendant la saison de chasse
(2) actuellement la rue du Monastère

SONY DSC
mai 2015 © Monique D’haeyere Continuer la lecture de Shooting box et sa chapelle

Sur les traces du Wawa, l’ancienne ligne vicinale

919. Voie du Tram 14 avril 1989 chaussée de Lasne © Jean-Claude Renier

14 avril 1989 | Ancien tracé du tram vicinal reliant Braine-l’Alleud et Wavre,
à hauteur de la chaussée de Lasne à Rixensart
avril 1989 © Jean-Claude Renier

En 20 photographies, Jean-Claude Renier, vice-président du Cercle Ferroviaire de Rixensart, reconstitua en avril 1989 l’ancien tracé du tram vicinal, reliant Waterloo à Wavre (d’où la dénomination WaWa). En fait, les passagers pouvaient se rendre de Braine-l’Alleud à Wavre.

rixensart,bourgeois,ligne vicinale,wawa,ravel,voie du tram,chaussée de lasne,lasne

mars 2014 © Monique D’haeyere Continuer la lecture de Sur les traces du Wawa, l’ancienne ligne vicinale