L’allée arborée du château

2bf3a-4131865112-1
vers 1929| A gauche, l’église Sainte-Croix et à droite l’entrée du château de Rixensart
(coll. Jean-Claude Renier)

Une rangée des grands arbres ornèrent la cour principale … jusqu’en circa 1929.

Place Verte, espoir de paix

L’avenue des Combattants et la place du même nom furent rebaptisées respectivement avenue de la Paix et place Verte en janvier 1995. Au bout de l’actuelle avenue de la Paix, on distingue nettement le n° 15 de la rue Alphonse Collin … de l’autre côté du chemin de fer.

2014 © Monique D’haeyere
Place des Combattants et vue vers l’avenue du Château (actuellement Place Verte)
(coll. Jean-Claude Renier)
2014 © Christian Petit
Vue vers la rue de Froidmont, depuis la place des Combattants (l’actuelle place Verte)
(coll. Jean-Claude Renier)
2014 <> 2017 © Monique D’haeyere

> RÉTRO RIXENSART | Le Valou et la perche de Froidmont
> ARBORESCENCE | Cerisiers du Japon

En descendant la rue de la Bruyère vers la Mazerine

25850-4001582464-1
1950 | coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

Le bus de la ligne reliant Genval à la Place Flagey à Ixelles vient de passer le lieu dit ‘Le Poteau’, où se situe le château d’eau de Genval. A droite, le fleuriste Leloup. Selon l’actuelle fleuriste (propos recueillis par Francis Broche), c’est sa grand-mère Marie Noël, chapelière et modiste à Maubroux, qui a commencé à vendre des fleurs à cet endroit. Son mari, Robert Leloup, les cultivait probablement dans la serre.

1950 | rue de la Bruyère ↔ août 2016 © Monique D’haeyere


RUE DE LA BRUYÈRE 21 

2010 © Francis Dominé + 2015 © Monique D’haeyere

Au cœur d’un parc bien arboré, cette imposante villa à multiples ressauts dans le plan fut construite probablement au début du XXe siècle dans un style éclectique d’influence traditionnelle. Sur un soubassement en pierre calcaire, l’élévation des deux niveaux d’habitation est en brique, rythmée de bandeaux de pierre, sous d’amples croupes d’ardoise. Une tourelle de trois niveaux marque l’entrée de la maison. Les fenêtres, dont certaines arborent une belle ampleur, se terminent en anse de panier, arcade soulignée d’harpes en pierre de France, décrit Bénédicte de Ghellinck en 2009 (1).


RUE DE LA BRUYÈRE 118

vers 1930 et 1960 | coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

Rue de la Bruyère à Genval, à la hauteur de l’actuel n° 118. Sur le petit parking de l’épicerie Vivo, un range vélos (publicité de Coca-Cola).


CHAPELLE NOTRE-DAME DE LOURDES

après 1921 | Chapelle Notre-Dame de Lourdes (coll. Francis Broche)

Située rue de la Bruyère 130 à Genval, cette chapelle à chambre, du type parfois appelé ‘oratoire’, fut construite par Georges Vanhamme en 1921, en reconnaissance d’une guérison miraculeuse. En effet, Célina Vanhamme, née en 1884, sœur du constructeur, revint guérie d’un pèlerinage à Lourdes en 1920. Une inscription rappelle l’origine de la fondation : En / mémoire de / Célina Van Hamme / guérie à Lourdes / 1921 / A.M.

 RÉTRO RIXENSART | Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes


RUE DE LA BRUYÈRE 207 & 209

début XXe | Bruyère-à-la-Croix ↔ 2011 | rue de la Bruyère, n° 207 et 209

CHEZ CLÉMENT

Aujourd’hui ‘rue de la Bruyère, à hauteur de Chez Clément’, selon le Cercle d’Histoire de Rixensart. Dans les années 1900 à 1920, âge d’or de la carte postale, des hôtels, restaurants, brasseries vont utiliser ce support comme moyen publicitaire. Souvent le propriétaire posera avec sa famille ou ses employés.

Un siècle après, la même photographie connaît une seconde vie pour un message publicitaire similaire, ici en l’occurrence au profit d’un restaurant genvalois portant le nom Chez Clément, rue de la Bruyère 230.


ROUTE DE LA HULPE

1213B. La Route (Rue de la Bruyère à Genval) c Philippe Godin
1903 | La Route (coll. Philippe Godin)

Rue de la Bruyère à hauteur de l’actuel Brico à la Mazerine. La fermette à gauche est devenue le restaurant ‘Chez Clément’. 

 OBJECTIF RIXENSART | Rue de la Bruyère


(1) de GHELLINCK Bénédicte (WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie), Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2009


Le Lido, voisin du Confluent

1937 | Le Lido, bains et solorium (coll. Jean-Louis Lebrun)

Le domaine du Lido s’étend à cheval sur Rixensart et Genval. Derrière le Lido, on distingue la rue de Limalsart, qui monte vers le Plagniau. 

Le Lido, voisin du Confluent (coll. Jean-Claude Renier) <> 2015 © Monique D’haeyere

Façade Nord du Lido
1937 (coll. Jean-Louis Lebrun) <> 1955/1959 (coll. Jean-Claude Renier) <> 1960 (coll. Jean-Louis Lebrun) <> 2016 © Monique D’haeyere <> 2020 © Monique D’haeyere

1958 | coll. Jean-Claude Renier

Au dos de cette carte postale on apprend : Domaine du Lido (Restaurant-Hôtel-Pension) – Ouvert toute l’année – Avenue Limalsart à Rixensart (à 50 mètres du lac de Genval) Tél. 53 63 70 – Propr. : M. De Smet et Fils – Pêche-Solarium et plaine de jeux pour enfants – Cadre unique aux environs de Bruxelles

1961 | Domaine du Lido (coll. Jean-Louis Lebrun) 

Vue aérienne du Lido, situé à quelque 200 m en retrait du lac de Genval, mais sur le territoire de l’entité de Rixensart

En 1970, la Fédération Touristique du Brabant Demullander décrit cet hôtel comme suit : Précédé d’un vaste parking et flanqué de très décoratives pièces d’eau, Le Lido est une vieille affaire de famille où un jeune couple dynamique a succédé aux parents en maintenant haut la tradition de l’hospitalité pratiquée par les fondateurs. Ils viennent de donner la dernière touche à d’heureux travaux de restauration, d’embellissement et de décoration générale. La salle de restaurant où se consume évidemment la traditionnelle bûche de chêne est tout simplement charmante, tandis que le bar offre tout le confort digne d’un palace. Toutes les chambres de voyageurs ont été modernisées (1).

vers 1970 | Le Lido, après travaux de restauration, d’embellissement et de décoration générale (coll. Jean-Louis Lebrun)

2016 | Le Lido, situé en zone d’espaces verts d’intérêt paysager
janvier 2016 © Monique D’haeyere

Ce petit hôtel trois étoiles de style normand comprenant 27 chambres fut acquis en 1988 par le groupe hôtelier Martins’ Hotels. L’activité hôtelière fut arrêtée. Son affectation fut dédiée aux séminaires et aux événements privés. John Martin estima qu’il ne pouvait plus rien faire de ce bâtiment : « Sa rénovation est trop conséquente, explique l’homme d’affaires. Elle exigerait des investissements trop importants. Ce que nous n’avons pas jugé bon de faire. J’ai toujours été attaché à la préservation du patrimoine, un critère clé dans le choix de mes hôtels et qui m’a souvent coûté très cher, mais parfois nous ne pouvons faire autrement. Cette bâtisse ne répond plus aux normes incendie, les fondations sont trop légères, les murs peu épais. Ces éléments ont fait pencher la balance vers une revente. » Le développeur immobilier Bredac, dont le siège social est basé à Lasne, a racheté le Lido début 2015. Il envisage de le démolir et d’y construire un immeuble comprenant seize appartements (2).


(1) DEMULLANDER Jean, Le Lac de Genval, Fédération Touristique du Brabant, 1970
(2) ATTOUT Xavier, Genval : un promoteur veut détruire le Lido, Le Soir, 28 mars 2015 

Avenue Paul Terlinden, depuis 1933

181001 Avenue Paul Terlinden Rixensart 1943 © Jean-Louis Lebrun
1943 | coll. Jean Louis Lebrun

Le nom de Paul Terlinden (1858-1935, fait baron en 1927) fut donné à l’avenue créée en 1933. Il fut bourgmestre de Rixensart de 1884 à 1917 (ndlr. : et de 1918 à 1921)(1), régisseur du domaine du comte de Merode. Il habitait au château comme son beau-père, Jules Bosquet.

> RÉTRO RIXENSART | Paul Terlinden, régisseur-bourgmestre

Début de l’avenue Paul Terlinden
> 1933 | coll. Jean-Claude Renier <> 2010 © Monique D’haeyere
635f6-2932479726
> 1933 | coll. Jean-Claude Renier

Entrée de l’avenue Paul Terlinden, à hauteur de la rue des Ecoles en direction de la gare de Rixensart.


(1) en 1917, il fut arrêté et emprisonné par les Allemands

Le bassin de natation (Bourgeois)

Le bassin de natation (coll. Jacques Jans)

A l’initiative de Leur Abri, une piscine fut creusée dans une prairie du fond de la rue du Roi. Ce n’était qu’un bassin en béton de 80 mètres carrés, peu profond, sans douche ni cabine. Enfin, on y nageait mieux que dans la Lasne ou les étangs. La création de Renipont-Plage, en 1937, enleva tout intérêt au petit bassin (1). Quant à André de Walque, il qualifie ce ‘bassin de natation’ de modeste mare aux canards (2).

M. Jean-Benoît Dufour témoigne : « A gauche sur la photographie se trouve la maison familiale que mes grands-parents Dufour achetèrent en 1900. Elle existe toujours, c’est le numéro 47 de la rue du Baillois, anciennement ‘rue du Belloy' ». À propos du bassin de natation, il raconte :  » Quand j’étais petit mon père m’a dit qu’il avait appris à nager dans cet étang en regardant comment faisaient les grenouilles. J’y ai, moi-même, été nager quand j’avais 9/10 ans mais l’eau n’était pas très claire, à cause des feuilles d’arbres et des arbres qui entouraient l’étang. Il y avait un petit ruisseau qui alimentait l’étang et qui descendait jusqu’à la Lasne (il traversait le ‘sentier des Lapins’ qui se trouve à gauche de la photo à une centaine de mètres). Je me souviens que j’allais y attraper des petits poissons : des épinoches, des œufs de grenouilles, des papillons, … »

> RÉTRO RIXENSART | Sentier des Lapins

Rixensart0468
1925/1936 | Sentier de la Bassette (coll. Jean-Claude Renier)

Cette partie de la rue du Baillois était naguère le chemin ou sentier de la Bassette (Bourgeois) (3). A gauche, le ‘bain’.

1930 | coll. Jean-Claude Renier <> juillet 2020 © Annick Dedobbeleer

→ RÉTRO RIXENSART | Sentier de la Bassette, en droite ligne au bassor


(1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996
(2) de WALQUE André, Un siècle à Bourgeois 1877-1977, Rixensart 1977

(3) POPP Philippe-Christian, Plan parcellaire de la commune de Rixensart

Rue des Bleuets, aux confins de Froidmont

2efc5-611694339-1
14 aout 1974 | Aux confins de Froidmont © Jean-Claude Renier

Le point de vue est superbe. En effet, nous sommes à l’altitude de 110m. J’ai pris ces deux photos avec le mémorable appareil ZEISS IKON 4.5 format 60×90 et agrandies dans mon petit labo photo. La première photo a été prise rue des Bleuets, vers Profondsart. Les champs étaient cultivés, commente Jean-Claude Renier. Ce sont des betteraves que l’on voit en avant-plan. Actuellement, le champ est clôturé pour le pâturage de bestiaux. Dans le fond du champ, à la lisière des bosquets, on aperçoit des petites bâtisses, chalets ou caravanes qui servaient aux vacanciers.

On devine le déblais et ses versants boisés de la ligne du chemin de fer Bruxelles – Ottignies. Les premières maisons de Profondsart apparaissent à l’horizon. Heureusement, jusqu’à ce jour, le paysage n’a pas trop changé, mais pour combien de temps !

b76ec-2749531044-1
14 aout 1974 | Aux confins de Froidmont © Jean-Claude Renier

Cette photo est la transversale de la première, vers la rue des Bleuets. Il y a déjà plusieurs maisons construites. De ce côté du champ, on a semé du blé.

f57a0-3187056533-1
avril 1978 | Rue des Bleuets à Rixensart © Jean-Claude Renier

A cette époque, explique Maxime Delpierre, le champ qui longeait la rue des Bleuets était la propriété de la famille Leclercq. A l’avant-plan, le tracteur Ford est conduit par quelqu’un de la ferme Dujardin (anciennement ferme de la Bourse). Par la suite, ce champ fut exploité par le fermier Vanneste dont la ferme se trouve à côté du pont du Pèlerin ».

5fa19-3643465789-1
mai 2015 © Monique D’haeyere

> OBJECTIF RIXENSART | Rue des Bleuets
> OBJECTIF RIXENSART | Vallée de Herby

Château du Bois La Haut, berceau de la vaccinothérapie

9e760-2795268447-1
1905/1908 | Château Dubost (Dubosck) ou du Bois La Haut, coll. Jean-Claude Renier

Ce château fut bâti à la fin du XIXe siècle, à l’angle de la rue de l’Escalier (rue du Monastère) et du sentier de la chapelle Robert (l’avenue du Baron Dubost n’existait pas encore). Le baron du Bost (1), vice-président du Sénat (2) l’acheta aux de Merode.

Château Dubost, puis Château du Bois La Haut, coll. Jean-Claude Renier

Les Allemands occupèrent le château pendant la Seconde Guerre mondiale. Les champs à l’arrière du château servirent de terrain de parachutage d’armes pour la résistance. Lors de l’offensive du passage de Rhin (3) un planeur allié tomba dans le champ juste derrière le château. Vingt commandos britanniques en sortirent … surpris de constater qu’ils étaient en territoire libéré (4).

La société pharmaceutique RIT (5) acheta le château du Bost en 1956, avec 1,3 hectare de terrain. Elle le fit complètement transformer pour 12 millions de fr. en 1957 et l’occupa à partir de 1958 (6). De 1955 à 1963 il servit de laboratoire et le vaccin contre la poliomyélite y fut conçu. En 1963 eut lieu la vaccination de la population belge par le vaccin oral développé exclusivement par RIT (7).

Entrée du Château Dubost <> 2010 | rue du Monastère à Rixensart © Eric de Séjournet

Jean-Claude Renier se souvient : Dans les années 60, le soir, je pouvais voir les fenêtres du château Du Bost éclairées par de la lumière bleue. Cela donnait un atmosphère spécial, de mystère! En fait, il s’agissait de lumière ultra-violette pour assainir les locaux où l’on faisait des tests de vaccins sur des singes (8).

Le château fut démoli en 1967; un terrain de football (8) occupa l’emplacement de 1969 à 1996 (9).

Durant l’été 2020, les Rixensartois ont pris connaissance du dernier projet d’urbanisation de la S.A. Danneels. Sur un terrain d’environ 3ha 62a 58ca situé rue du Monastère et avenue Boulogne Billancourt, le promoteur vise à y créer 27 logements unifamiliaux, un immeuble de 5 appartements, 1 bâtiment ou espace collectif, l’aménagement des abords (placette, voiries, sentier privé … ) et la création de trois bassins de rétention d’eau. Cet espace compte 24 Arbres Remarquables … (10).


→ ARBORESCENCE| Rue du Monastère (Stade Hamendice), 6 + 18 Arbres Remarquables
→ ARBORESCENCE
Marronnier d’Inde, rue du Monastère
→ ARBORESCENCECèdre de l’Atlas, rue du Monastère


(1) Casimir, baron du Bost (1855-1945), docteur en droit, notaire (1888-1919), élu sénateur de l’arrondissement de Bruxelles (1908-1932), créé baron en 1933, fils de Casimir et de Barbe Demanet x 1885 Jeanne Eliat-Eliat (1866-1938), dont six enfants.
(2) DELOOZ Roger, A la découverte de La Hulpe et de Rixensart, 1999
(3) L’Opération Varsity débute le matin du vendredi 24 mars 1945. Elle est la plus importante opération aéroportée des Forces alliées pendant la Seconde guerre mondiale, impliquant 16000 parachutistes et plusieurs milliers d’avions et planeurs. Objectif : aider les troupes terrestres à établir une tête de pont à Vessel, sur la rive droite du Rhin.
(4) DELBRASSINNE Robert, Souvenirs de mes Cartes Postales, 2006-2007
(5) R.I.T. = Recherche et Industries Thérapeutiques
(6) DELOOZ Roger, A la découverte de La Hulpe et de Rixensart, 1999
(7) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, p. 66, 1996
(8) La société RIT, en pleine croissance, a fusionné avec la société Smith Kline en 1968 et en 1989 avec un des leaders pharmaceutiques : Beecham.
(8) Stade Hamendice (> TV COM | Rixensart perd son terrain de foot)
(9) DELBRASSINNE Robert, Souvenirs de mes Cartes Postales, 2006-2007
(10) ARBORESCENCE, association citoyenne, 20 août 2020

L’Argentine, ses méandres et ponts

L'Argentine carte postale art nouveau litho de Paul Cauchie Genval-lez-Eaux

1900 | Très belle carte postale représentant les méandres de l’Argentine (dessin ‘art nouveau’, Paul Gauchie pinxit).

Aux abords du lac, le ruisseau d’Argent s’appelle plus volontiers l’Argentine. Question de goût. Argent ou Argentine, sa poésie est semblable et semblables sont ses eaux (1).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’Argentine dans le parc (rive Nord), coll. Jean-Claude Renier

La passerelle donna accès à une villa, qui se situa vraisemblablement sur la rive Nord du lac de Genval (Overijse), le long de l’Argentine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pont d’Overyssche et l’Argentine dans le Parc, coll. Francis Broche

Aujourd’hui, l’Argentine coule paisiblement sur la rive nord du lac de Genval … sur le territoire d’Overijse.

coll. Universiteitsbibliotheek Gent ↔ janvier 2016 © Monique D’haeyere

Old Cottage à ‘Genval-les-Eaux’ (Meerlaan à Overijse) ↔ avril 2018 © Olivier Ruytenbeek

Sur la rive nord du lac de Genval (commune d’Overijse), on atteint le Rallye Saint-Hubert en empruntant un pont en briques au-dessus de l’Argentine. Ce café-restaurant fut construit par l’architecte N. Lacroix de Genval.

Cette habitation, aujourd’hui rénovée, est située au bord de l’Argentine, sur la rive Nord du lac de Genval.


(1) RENOY Georges, Genval, La Hulpe et les environs en cartes postales anciennes, Bibliothèque Européenne – Zaltbommel, Pays-Bas, 1972


Rue des Cailloux, longue terre

Panorama Bourgeois 1930 Ed. Pâtisserie Lebleu Bourgeois coll. Jean-Louis Lebrun

1930 | Vue sur la rue des Cailloux à partir de la Grande Bruyère
(Ed. Pâtisserie Lebleu Bourgeois)
coll. Jean-Louis Lebrun

La rue des Cailloux à Bourgeois (Rixensart) est nommée par Popp chemin du Caillou où seulement huit maisons sont construites vers 1850. En 1756 et 1787, le lieu est désigné comme terre aux cailloux, champ de cailloux ou longue terre. Cette rue en forte pente dans sa partie inférieure est tracée sur une crête caillouteuse qui sépare deux vallons très prononcés (1).

Panorama pris des bruyères Bourgeois c Anne-Marie Delvaux

coll. Anne-Marie Delvaux

Panorama Bourgeois B coll. Jean-Louis Lebrun

coll. Jean-Louis Lebrun

Preuve irréfutable de l’infinie poésie du lieu, toutes les cartes postales anciennes du Bourgeois ont le même caractère pittoresque et sont autant de tableaux (2).

b382c-3078703537-2coll. Jean-Claude Renier

 

Rue des Cailloux à Bourgeois et le clocher de l’église Saint-François-Xavier.

db018-3335893710 

97a4a-1011961045

1904 | Villa Alice, sise rue des Cailloux
coll. Jean-Claude Renier

517B. Villa Alice Bourgeois Rixensart circ 1908 c JCR 0421
1908 | Villa Alice
coll. Jean-Claude Renier

f04f8-286481767
2011 © Francis Broche

181002 Rue des Cailloux Bourgeois 1922 coll. Jean-Louis Lebrun

1922 | Rue des Cailloux
coll. Jean-Louis Lebrun

Rue des Bruyères à Bourgeois c Anne-Marie Delvaux

‘Rue des Bruyères’ (en fait, la rue des Cailloux) à Bourgeois-Rixensart
coll. Anne-Marie Delvaux

56baa-234208458
janvier 2016 © Monique D’haeyere

53498-2962639267

1924 | coll. Jean-Claude Renier

A l’horizon, on distingue la silhouette de l’église Saint-Sixte de Genval.


(1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996, p. 107
(2) RENOY Georges, Genval, La Hulpe et les environs en cartes postales anciennes, Bibliothèque Européenne – Zaltbommel, Pays-Bas, 1972