Chapelle Notre-Dame-de-Consolation

ede93-3420237911-1

1978/1980 | Rue de Rixensart n° 5 à Genval © André Delbar

L’asbl Hommes et Patrimoine donne une description de la chapelle Notre-Dame-de-Consolation ou chapelle Salmon : Elle est en maçonnerie recouverte d’un enduit avec faux joints imitant un appareillage en pierre de France. Elle se présente sous la forme d’un rectangle, dont les côtés verticaux sont constitués d’un chaînage de faux moellons en saillie. Le sommet est un linteau à triple moilure, également en saillie. La niche rectangulaire au sommet arrondi est encastrée dans le mur, coincé entre ce qui reste de l’ancienne ferme érigée en 1753 et une propriété des années 1900. La pierre dédicatoire qui portait l’inscription ‘Ô Vierge de Consolation’ a disparu, on en voit encore la trace sous la niche (1).

Toutefois, l’asbl n’est pas certaine de l’origine de cette chapelle. Seul le millésime de 1753 de la ferme incite à croire qu’elle est de cette époque. Le nom de Salmon vient du nom du premier propriétaire de la ferme, un certain Mouché Salomon, qui, à la fin du XVIIème siècle, acheta une dépendance de la ferme de Maubroux, sise en face de l’actuelle église Saint-Pierre. Mouché Salomon étant la version occidentale de Moïsché (Moïse) Salomon. C’est son petit-fils qui, en 1753, fit reconstruite la ferme et peut-être aussi la chapelle (2).

N-D de la Consollation rue de Rixensart à Genval 5.2019 © Francis Broche

mai 2019 © Francis Broche


(1) HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles. Au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Amélie Mélo Editeur, Collection Mémoire, 2000
(2) Ibid.

368 | Le Pertuiset

rixensart,collin,le pertuiset

Maison située à Rixensart, rue Alphonse Collin, le long de la voie du chemin de fer. Dénommée ‘Villa des Anges’ elle fut occupée en 1957 par la famille Jacquet.

« Dans la partie à droite, construite en longueur, se trouvait entre 1960/1970 la teinturerie La Comète », souligne Francis Broche. 

rixensart,collin,le pertuiset

2011 © Francis Broche

348 | Vallée de la Lasne à Bourgeois

genval,mahiermont,chapelles,vallée de la lasne,milo,leur abri

vers 1930 – Vallée de la Lasne à Bourgeois.  En C2, on distingue la Chapelle Sainte-Thérèse, sur l’actuel Rond-point Jean Milo (1).

—–

(1) Jean Milo fut poète et romancier, mais il doit surtout la célébrité à son œuvre picturale : abstraite, vibrante en recherche (2)
(2) Chantal Blanchard-Verbiest et Xavier de Callataÿ, Brabant Wallon – L’arbre et le sillon, Ed. Racine, novembre 1997

genval,mahiermont,chapelles,vallée de la lasne,milo,leur abri

juillet 2011 © Christine Blavier                                               février 2012 © Eric de Séjournet

337 | Chaussée de Lasne à Bourgeois

14. Chaussée de Lasne c Francis Broche.jpg

1959 | Chaussée de Lasne à Bourgeois. L’itinéraire entre la gare de Rixensart et Renipont fut « bétonné en 1939. La descente de la chaussée fut soigneusement repavée à neuf, afin d’éviter aux chevaux de glisser sur ce nouveau revêtement jugé trop lisse pour eux », écrit Paul Buffin (I, p. 122)

A droite (C2), l’Internat pour jeunes filles de l’Athénée Royale de Rixensart, se trouvant sur la commune de Lasne à l’angle de la rue du Baillois et de la chaussée de Rixensart.

200 | Chapelle Sainte-Anne

rixensart,chapelle sainte-anne,rue de l'augette,rue alphonse collin,froidmont

Aquarelle de la chapelle Sainte-Anne réalisée par l’artiste rixensartoise Colette Carpentiez (1). Cette chapelle se situe à l’angle des rues de l’Augette et Collin, à Rixensart.

Le 19 décembre 2010, la chapelle fut vandalisée et la statue dérobée, précise Monique D’haeyere.

__________
(1) CARPENTIEZ Colette, Balade Aquarellée dans Rixensart (1ère édition).

45 | Ferme de Froidmont

rixensart,fermes,froidmont

vers 1903 – « Dès 1357, il est fait état d’une tenure (ferme) à Fromont, située non pas sur l’emplacement de la ferme actuelle, mais à l’angle de la rue de l’Augette et de la rue A.Collin », explique Paul Buffin (I). « En 1612, la ferme que nous connaissons est mentionnée pour la première fois. Elle appartenait à la famille Gérard et la closière Gérard se situait à côté du Broctiau, près de la rue du Cyclone. En 1717, la ferme passe dans le patrimoine des Merode. Une grande partie des terres est vendue en 1920 au baron Dubost. La ferme et le reste des terres sont cédés au chevalier Demeure en 1931 ».

En 2010, Froidmont héberge un centre culturel, une bibliothèque et l’église Saint-Etienne.

rixensart,fermes,froidmont

2009 © Eric de Séjournet                                                     3.2014 © Monique D’haeyere