L’Argentine Hôtel, soustrait à la vue en 1974

ca 1926 | Une allée du Parc et l’Argentine Hôtel (coll. Francis Broche)

Sur la rive Nord du lac de Genval, la rivière Argentine (1) coule paisiblement vers la vallée de la Lasne longeant une des allées du parc de Genval, l’actuelle Meerlaan à Overijse. A droite, l’Argentine Hôtel, aujourd’hui disparu (lieu occupé actuellement par le Yachtclub de Genval).

Sur la rive opposée du lac de Genval (à droite sur la photo), la table du Pavillon Japonais fait le jeu de la concurrence.

Argentine Hôtel : menu (coll. Philippe Godin), terrasse et chambre (coll. Francis Broche)

Une publicité de l’époque nous apprend que l’Argentine Hôtel fut la propriété de ‘Mme C. Bombaert’:

Restaurant de 1er ordre
Dîner à la carte et à prix fixe
Menu Réclame à 25 fr.
Chambres Confortables
Pensions à 45 fr.

Téléphone : Genval 470

vers 1926 | Argentine Hôtel : pêche et canotage (coll. Francis Boche)

A l’avant-plan, la Chapelle de Tell, visible à cette époque depuis la Meerlaan. Elle est une reproduction de la Tells-Kapelle de Brunner, sur le lac des Quatre-Cantons (2).


Drève des Charmes

1930 à 1950 | Entrée du parc d’autos de l’Argentine Hôtel (coll. Francis Broche)

En quittant la Meerlaan, les clients de l’Argentine Hôtel empruntèrent la Drève des Charmes pour se rendre à la pointe avancée de la rive Nord du lac de Genval afin de s’y adonner au plaisir du canotage. Les restaurants s’y sont succédé et ont disparu en 1974, mais la pointe est toujours pourvue d’embarcadères (3) (actuellement le Yachtclub de Genval).


octobre 2018 + janvier 2013 | Yachtclub de Genval © Monique D’haeyere

> RÉTRO RIXENSART | L’Argentine, ses méandres et ponts
> RÉTRO RIXENSART | Café-restaurant de l’Aquarium
> OBJECTIF RIXENSART | Sports nautiques


(1) En 1903/1904, le lac de Genval fut rempli grâce à l’eau provenant de l’Argentine.
(2) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, 2003
(3) Ibid.