La sablière de Rosières, réserve communale

Chemin de la Carrière 8.2008 © Eric de Séjournet-013 (1)

août 2008 | La sablière, chemin de la Carrière © Eric de Séjournet

A Rosières, au bord du chemin de la Carrière, existe une ancienne sablière désaffectée. Propriété de la commune de Rixensart, la sablière de Rosières est située à environ 250 mètres à l’ouest de l’autoroute E 411. La sablière a été creusée dans le flanc droit d’un vallon situé dans le versant nord de la vallée de la Lasne. On y a exploité des sables tertiaires du Bruxellien, essentiellement lors de la construction de l’autoroute (1958-1962). Après des années d’abandon, la sablière est devenue un site de grand intérêt biologique et est répertoriée comme ‘zone centrale ouverte’ au Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) de Rixensart. En effet, la sablière de Rosières abrite des espèces végétales et animales caractéristiques des milieux sableux à végétation rase et clairsemée, devenus rares en Brabant. Le site hébergeait une colonie d’hirondelles de rivage, qui nichaient dans la falaise jusqu’en 1993, date à laquelle la commune de Rixensart prit malencontreusement l’initiative de taluter cette dernière, ‘pour des raisons de sécurité’ (1).

Pratique des sports moteurs dans la Sablière de Rosières 2008 montage photos © Eric de Séjournet copie

octobre 2008 | Sablière de Rosières © Eric de Séjournet

Malgré le panneau communal interdisant la pratique des sports moteurs dans ce site naturel protégé, les dégradations y étaient légion.

« Le fond de l’excavation et les talus sont fort dégradés par le passage d’engins motorisés (motos, quads et même tracteurs); au moins cinq pistes ont été créées au niveau du talus sud. La majeure partie du site est ainsi ‘labourée’ par ces engins et est par conséquent dépourvue de végétation », dénonça Julien Taymans déjà en 2006 (1).

Chemin de la Carrière Rosières 5.2012 © Eric de Séjournet-007

2013 | Sablière de Rosières © Eric de Séjournet

En 2010, le Service Environnement de la Commune de Rixensart annonça que « cette zone centrale ouverte du réseau écologique de la commune de Rixensart a fait l’objet de travaux visant à restaurer les biotopes de grand intérêt biologique présents dans la sablière. Ces travaux ont consisté en : – la restauration de zones sableuses favorables à une série de plantes, d’insectes et d’oiseaux à protéger, – le creusement de deux mares favorables aux batraciens et à la vie aquatique, – la clôture d’une partie du site, en vue d’éviter, à l’avenir, les dégradations dues aux engins motorisés. Ce projet fut élaboré par les membres bénévoles du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) en collaboration avec l’administration communale. Ce projet est financé par la Commune de Rixensart ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2015 | Diaporama de la sablière de Rosières © Christian Petit

Sablière de Rosières chemin de la Carrière 5.2015 © Christian Petit 0

2015 | Sablière de Rosières, chemin de la Carrière © Christian Petit


→ PCDN | La sablière de Rosières
→ OBJECTIF RIXENSART | Chemin de la Carrière


(1) TAYMANS Julien, Note concernant l’intérêt biologique de la sablière de Rosières, septembre 2006