Rue de l’Église Saint-André, coeur du village

Rue de l'Eglise - Rosières St. André Collection Michel Delabye

1911 | Rue de l’Église à Rosières
coll. Michel Delabye

A l’entrée du village de Rosières, vue de la route venant de Champles. Ce n’est que peu après 1873, que l’on ajoute au nom de Rosières celui du patron de l’église, saint André, afin de distinguer cette commune de celle de Grand-Rosière et d’autres hameaux d’autres provinces.

rosières,fermes,églises,église saint-andré 

mars 2014 © Monique D’haeyere

rosières,fermes,églises,église saint-andréaprès 1911
coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

La ferme au pied de l’église date de 1909. Propriété des Meeus, puis des Carton de Wiart, elle fut exploitée de 1934 à 1976 par la famille Van Eyck.

Le Centre du Village de Rosières Saint-André Collection Michel Delabye

Le Centre du Village
(vue sur la Lasne et l’église Saint-André à Rosières)
coll. Michel Delabye

La Lasne traverse les villages de Maransart, Couture-Saint-Germain, Lasne, Genval, et Rosières, puis Tombeek, Terlanen et Sint-Agatha-Rode en Brabant flamand. Après environ 24 km, les eaux de la Lasne se jettent dans la Dyle qui, elle-même, se jette dans le Rupel en aval de Leuven avant de rejoindre l’Escaut (1).

Le nom de cette rivière est d’origine celtique et veut dire ‘plat, uni, tranquille’ ou ‘rivière aux eaux calmes’ (2).

__________
(1) Centre Culturel du Brabant wallon
(2) Commune de Lasne

eglises,lasne,rosieres,vallee de la lasne,eglise saint-andre 

mars 2014 © Monique D’haeyere

851. Eglise Saint-André © Hommes et Patrimoine.JPG

Eglise Saint-André de Rosières
A droite, la Ferme de l’Eglise avant sa restauration
photo 1992/1995 © Hommes et Patrimoine

rosières,rue de l'église saint-andré

Vallée de la Lasne à Rosières
avril 2009 © Eric de Séjournet

rosières,rue de l'église saint-andré

mars 2014 © Monique D’haeyere