Monument des Combattants de Rixensart

4bf71-1431574455-1

1924 | coll. Universiteitsbibliotheek Gent

A l’angle de l’ancienne voie du tram et de la rue de la Gare, avait été érigé en 1924 le Monument aux Morts de la guerre 1914-1918 (1).

Dans un bref compte-rendu paru dans la presse locale, on apprit à propos de la cérémonie d’inauguration : La coquette cité brabançonne de Rixensart a inauguré, dimanche, ce monument à ses quatorze héros morts pour la patrie. Il y eut cortège, discours, cantate, appel des morts. Une couronne fut déposée au nom du Roi.


(1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996

3941e-3710245236-1

Monument aux Héros de la grande guerre 1914-1918
coll. Jean-Claude Renier

e46d5-936241383-1

Place de la Gare
coll. Jean-Claude Renier

95706-2194459476

avril 2014 © Monique D’haeyere

2c5c2-4257465481

après 1924 | coll. Jean-Claude Renier

A l’angle de la voie du tram et de la rue de la Gare, on reconnaîtra le Monument des Combattants de la Première Guerre mondiale 1914-1918. Ce monument se trouve aujourd’hui dans le Parc communal, derrière la Maison communale.

0646a-495290019

décembre 2015 © Monique D’haeyere

544fe-1719601414

années ’30 | Panorama du quartier de la Gare
coll. Jean Claude Renier

La date de cette photo est inconnue. Sans doute dans les années 30, par une belle après-midi d’été. Si l’on agrandit l’image, on distingue sur la place de la gare, une ligne blanche qui délimite l’aire du jeu de balle pelote. Des personnes sont assises sur des bancs disposés le long des lignes, notamment à gauche du monument dédié aux morts de la guerre 14-18, raconte Jean-Claude Renier.

c4236-4106204604-1

vers 1931 | Le Monument des Combattants
coll. Anne-Marie Delvaux

Ce monument était encadré de deux obusiers.

f6aac-832869157-1

15 septembre 1936 | Dépôt de fleurs au Monument des Combattants
par le marquis de Gouvello de Keriaval, officier dans l’Armée française
coll. Dupuis-Delbrassinne

Cette photo a été prise à l’occasion du mariage de la princesse Béatrix de Merode et du marquis de Gouvello de Keriaval, lieutenant au 12ème Régiment de Chasseurs à Cheval. La bénédiction nuptiale fut donnée par le Cardinal Van Roey, archevêque de Malines, en l’église de Rixensart.

c4236-4106204604-2

vers 1931 | Le Monument des Combattants
coll. Anne-Marie Delvaux

Ce monument était encadré de deux obusiers. Pendant la guerre 1940-1945, les Allemands récupérèrent les deux obusiers pour la refonte. Ces armes furent ainsi remises une seconde fois dans le cycle infernal. Ce monument, portant la cicatrice d’un coup d’obus, lors des combats de mai 1940, a été transféré dans le parc communal par la suite (2).

5ff72-1580386841-1

Monument aux morts de la guerre
coll. Jean-Claude Renier

1a9e6-4086440410-1

mai 2012 | Monument des Combattants dans le Parc communal
© Eric de Séjournet

3e233-693849716

décembre 2014 | Parc communal et son Monument des Combattants
© Eric de Séjournet

Sur cette photo panoramique prise dans le Parc communal, on reconnaît de gauche à droite l’Antenne de Police de Rixensart, la croix d’occis (3), le kiosque à musique, le château du Héron et sa façade Ouest (4) et le Monument des Combattants.


(2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996
(3) portant la mention « ici fvt/mevrdri le/5 de jvin/jan petit/priez diev/pour lvi/16 22 »
(4) la maison communale se compose actuellement de quatre ailes entourant une cour couverte d’une verrière