L’Ecole des filles, rue de La Hulpe

db0a1-4134219358-1

vers 1910 | Rue de La Hulpe, coll. Cercle d’Histoire de Rixensart

Vue prise à partir du chemin du Grand Cortil et de l’actuelle rue de La Hulpe, à hauteur de l’Ecole des Filles. Dans le fond passe … aujourd’hui l’E411.

En Roman Pays, Rosières-Saint-André (étymologiquement ‘Le Champ de Roseaux’) a attiré de nombreuses familles citadines à venir ‘s’installer au milieu des verdoyantes campagnes, où elles retrouvent la quiétude dont elles ont besoin à notre époque agitée‘ (1).

6f5e1-1948278003-1

juillet 2015 © Monique D’haeyere

ecoles,rosieres,rue de la hulpe,ecoline,école des filles de rosières,école communale de rosières

L’Ecole des filles, rue de La Hulpe à Rosières-Saint-André, coll. Monique D’haeyere

Cette photo doit dater, commente Marc Decaffmeyer. J’ai fréquenté cette école de 1968 à 1977, de même que ma soeur, ma maman et ma grand mère (quoique ces deux dernières étaient plutôt de l’autre coté de la vallée, à la Maison Rosièroise). Juste pour l’anecdote, deux bonnes soeurs qui avaient enseigné à ma grand mère (Hélène Faltin) et ma maman (Yvette Delain) étaient encore là (Soeur Rigorie ?, Marie-Madeleine ?) lors de mon passage dans les années 70. L’un d’elles est décédée, accrochée par une voiture près de l’école (me semble-t-il). A ce moment-là, hélas pour elle, la route était plus carrossable que sur la photo (2).

avril 2009 | L’Écoline, rue de La Hulpe à Rosières © Eric de Séjournet
juillet 2015 © Monique D’haeyere

L’Ecole communale de Rosières fut agrandie en 2015 et, dès la rentrée, engloba l’Écoline.


(1) DUBUISSON Paul et Madeleine, Le nouveau canton de Wavre, Au fil de l’histoire, Ed. du Brabant wallon, Chaumont-Gistoux 1972
(2) Commentaire de Marc Decaffmeyer à Rétro Rixensart, 17 août 2010