Café des Quatre Coins

ed373-149572026-1

1920 | Rue de la Grand’Place, coll. Francis Broche

Le café-pension-restaurant des Quatre Coins, tenu par A. Mayné-Delaere, domine ce carrefour de Bourgeois, à l’intersection de la chaussée de Lasne et la rue Saint-Roch. Cette dernière est traversée par la ligne vicinale. Le clocher de l’église Saint-François-Xavier apparaît derrière les maisons.

6ee88-228117933-1

après 1920 | Les quatre coins, coll. Jean-Claude Renier

Café des Quatre Coins, situé à Bourgeois. La pension et le restaurant étaient tenus par les époux A. Mayné-Delaere (téléphone 379 Genval) (1). Sur la façade, des publicités pour les ‘Bières Léopold’ (brassées Quartier Léopold à Bruxelles), le ‘Bouillon Oxo’, les apéritifs ‘Martini’ et ‘Rossi’

d42c8-988142830-1

Aux quatre Coins, coll. Jean-Claude Renier

Situé Chaussée de Lasne 1 à ‘Bourgeois par Rixensart’, l’établissement semble avoir modifié sa dénomination. Le lierre ayant envahi la façade latérale, l’inscription « Café des Quatre Coins » devenait illisible. Une nouvelle fut placée plus à gauche :

AUX QUATRE COINS
PENSION RESTAURANT
Téléphone 53.60.42

La publicité au verso de la carte postale vante ‘Ses spécialités et son confort’ (2). Remarquez le panneau directionnel vers Genval.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


(1) Ed. Piron, Merceries-Epiceries-Aunages, Bourgeois
(2) Photo Jacques, 214, Chaussée d’Anvers