812. Gare de Rixensart

1017. Gare de Rixensart coté voies décembre 1989 © Philippe Debecker 4.jpg 

1989/1992 – «D’inspiration néoclassique, la gare de Rixensart se trouve dans un état de conservation plus au moins satisfaisant, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur même si elle est ‘décorée’ de graffitis», écrit Violaine Montens d’Oosterwijck en 1996 (1).

Dans son mémoire (2) elle en fait une description architecturale (p. 56) : «Le bâtiment se compose d’un corps central de trois travées sur deux niveaux et demi, flanqué de deux ailes de même hauteur et d’une seule travée. Ultérieurement, deux annexes basses et asymétriques, l’une à gauche et l’autre à droite, allongent progressivement le plan initial. La mise en oeuvre de la brique anime sobrement les façades par des pilastres, des bandeaux et des archivoltes».

—–
(1) MONTENS d’OOSTERWIJCK Violaine, L’architecture des gares situées sur le tronçon entre La Hulpe et Rhisnes (1854-1926), Volume I, Université Catholique de Louvain, 1995-1996
(2) présenté en vue de l’obtention du grade de licenciée en Archéologie et Histoire de l’art