802 | Villa Béatrix

genval,villas,la fée du lac,béatrix

« La Villa Béatrix fut reconstruite vers les années ’50 par M. Nicaese, directeur au journal ‘Het Laatste Nieuws’ (1) », raconte Catherine De Haene, copropriétaire entre 1989 et 2000 de la villa ‘La Fée du Lac’.

Elle ajoute que « c’est lors d’une promenade vers le lac que M. Nicaese découvrit La Tourelle, ou plutôt ce qui en restait, puisque la maison avait été complètement brulée (2) après la guerre par des habitants revanchards parce que la propriétaire y avait accueilli des officiers allemands qu’elle ‘promenait’ autour du lac dans un petit attelage. A cette époque, le terrain sur lequel la villa était bâtie se prolongeait jusqu’au lac. Plus tard, le terrain fut divisé en trois lots : dans le bas, à hauteur de l’avenue du Lac, une villa fut construite pour le fils Claude (3). Lors du décès soudain de son père, sa mère Yvonne (4) fit construire une petite villa avenue du Théâtre, juste en-dessous de La Tourelle, où elle vécut jusqu’il y a quelques années. A ce moment, La Tourelle fut ‘divisée’ en appartements et fortement abîmée ».

__________
(1) Gustave Emile Nicaese (1917-1974) fut également ‘Algemeen Directeur Stedelijk Onderwijs Gent’ 
(2) « Après avoir été incendiée, la villa est restée vide … et du sous-sol (côté lac) on voyait le ciel. Il n’y avait que les murs qui avaient résisté, les chapes étant de bois. Petite anecdote à ce sujet : lorsqu’en 1989, j’ai voulu ‘réouvrir’ la baie vitrée du 3ème étage (côté lac), je suis encore tombée sur des murs totalement noircis, carbonisés » (cfr Catherine De Haene). 
(3) Claude Nicaese (1945-2006)(5), qui avec Pascale Matthys ouvrit le 29 mars 1984 le ‘café-concert’ la ‘Clef de verre’ à Genval. Dès 1986, l’établissement fut agrandie pour devenir un ‘café-restaurant’.  
(4) Yvonne Bil, dite Lolo (1917-2011), mère de Claude 
(5) Rixensart Info n° 221, 2006