690 | Presbytère Sainte-Croix

rixensart,presbytère,cure,merode,de chair et de pierre2005 – La Cure Sainte-Croix près du Château de Rixensart

En septembre 2005, l’asbl Hommes et Patrimoine annonca (2) que «la commune a décidé de vendre ce superbe bâtiment, repris au Patrimoine Monumental de la Belgique», en fait «sa plus belle maison (…) bourgeoise de la fin XVIIIe». Cet ancien presbytère du curé de l’église du château de Rixensart, « aux murs de briques espagnoles, possède un très beau porche Louis XV en pierre bleue». L’asbl estime qu’il lui semble peu admissible, que dans un tel cas, les citoyens ne soient pas consultés. Décidément Rixensart devient ‘l’exception a-culturelle’ de la Région wallonne».

En mars 2006, Hommes et Patrimone (3) continua à penser que « la vente de ce patrimoine n’est pas une bonne chose. Bourgmestre et Echevins n’ont pas manqué de nous objecter qu’une restauration coûterait trop cher, qu’aucune affectation n’était possible et qu’une partie de l’argent récolté permettrait de reloger les jeunes, actuellement implantés dans les jardins de la cure ».

En mars 2009, Hommes et Patrimoine souligna (4) : « Après un long moment de stagnation, il semble que le litige opposant la Commune aux Merode touche à sa fin. Grâce aux recherches de nos amis du Cercle d’Histoire, nous avons communiqué à la Commune un extrait cadastral et un relevé du cadastre d’imposition prouvant la propriété de la commune depuis le XIXe siècle. Cette dernière nous a témoigné une indifférence polie …».

Trois ans plus tard, force est de constater qu’aujourd’hui le bâtiment continue inexorablement à se dégrader. Pourtant, au moment où la Wallonie organise sa 25ème édition des Journées du Patrimoine 2013, le site Internet de la commune (5) reprend l’ancien presbytère Sainte-Croix dans sa rubrique ‘curiosités touristiques’ et le décrit comme «une belle demeure de la fin du 18e siècle».

rixensart,presbytère,cure,merode,de chair et de pierre

Montage Rétro Rixensart : 1997 © Hommes et Patrimoine, 2005 © Jean-Claude Renier, 2008 © Eric de Séjournet, 2012 © Eric de Séjournet (cliquez sur le montage pour l’agrandir)

—–
(1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l’ancienne commune de Rixensart, 1996
(2) HOMMES ET PATRIMOINE, La Note, septembre 2005
(3) HOMMES ET PATRIMOINE, La Note, mars 2006
(4) HOMMES ET PATRIMOINE, La Note, mars 2009, p. 2 
(5) http://www.rixensart.be/index.php/component/content/article/114-infos/rixensart-generalites/230-rixensart-genval-et-rosieres-histoire-toponymie