586 | Pont du Pèlerin

pont du pèlerin,rue des bleuets,ligne 161

décembre 2010 – Le pont du Pèlerin, dénommé ‘pont de la rue des Bleuets’ par la commune (1), enjambait la ligne 161 du chemin de fer, et fut démoli en 2011 pour faire place à un nouvel ouvrage dans le cadre des travaux du RER. Depuis la mi-janvier 2012, ce pont a été ‘temporairement remis en service à la circulation routière’ (1).

A la limite sud de l’entité, ‘les bleuets, fleurs des champs, en voie de disparition, ont fait oublier le chemin de Nivelles ou de Brame, le Grand Chemin autrefois. Ce chemin, dit du Pèlerin, sans doute bimillénaire, est passé au bleu’, écrit ironiquement Paul Buffin (I).

‘Cette antique voie celte reliait Tongres à Castres. Chemin de crête, jamais inondé, entre les vallées de la Lasne et de la Dyle. Il frôlait la frontière des Nerviens, la Lasne. Il fut parcouru par les légions romaines dont, selon certains, des fortins contrôlaient cette marche de l’empire. Aux temps de foi, il fut le chemin des pèlerins dont l’image est évoquée par le lieu-dit. Il partait de Dresde, passait par Cologne, Liège, Tirlemont, Louvain, Wavre, Nivelles, le Hainaut, pour aller à Beauvais et de là, peut- être, à Chartres et, on peut rêver, pourquoi pas, à Compostelle! Une ferme templière, à Tombeek, et une commanderie à Nivelles, Vaillanpont, protégeaient la voie au long d’une journée de marche. Plus près de nous, les pèlerins locaux se rendant à Basse-Wavre, à Couture-Saint-Germain et à la collégiale Sainte-Gertude à Nivelles empruntaient aussi le Grand Chemin’.

La carte de Popp, éditée au 19ème siècle, indique le ‘Chemin du Pèlerin’. Selon Roger Ghyssens du Cercle d’Histoire de Rixensart ce chemin était le ‘Vieux chemin de Nivelles’.

__________
(1) Rixensart Info 253 de février 2012

pont du pèlerin,rue des bleuets,ligne 161 

2016 © Monique D’haeyere