288 | Eglise Saint-François-Xavier

merode,églises,bourgeois,rixensart

L’église du Bourgeois est dédiée à Saint-François-Xavier. « Elle n’a été érigée qu’en 1875, pour répondre aux souhaits de Monseigneur (*) Frédéric Xavier de Merode, qui, après avoir embrassé la carrière des armes, choisit les ordres religieux. Il devint camérier du pape Pie IX. Plusieurs tableaux dus à sa générosité ornaient l’intérieur de l’église. Ce patrimoine artistique consistait en d’excellentes copies des célèbres fresques de Fra Angelico, dites de la chapelle de Nicolas V au Vatican. Depuis le renouveau liturgique, les sept panneaux ont disparu », écrivirent Paul et Madeleine Dubuisson en 1972 (**), « pour faire place à une décoration plus moderne que d’aucuns déplorent et non seulement à Bourgeois ».

merode,églises,bourgeois,rixensart

2013 © Monique D’haeyere

_____

(*) L’appellation ‘monseigneur’ réfère ici à la fonction ecclésiastique remplie par le comte Frédéric Xavier de Merode. En effet, le terme de ‘monseigneur’ est donné aux simples prélats non-évêques de la cour papale. Les Merode ont obtenu le 25 avril 1930 l’autorisation de porter le titre de prince. Toutefois, n’étant pas issus d’une famille royale ou régnante, ils doivent être appelés simplement ‘prince’ et non ‘monseigneur’ (**)

(**) A.N.R.B., Usages et coutumes de la noblesse, Bruxelles 1983

(***) DUBUISSON Paul et Madeleine, Le nouveau canton de Wavre, Au fil de l’histoire, Ed. du Brabant wallon, Chaumont-Gistoux 1972