181 | Une partie du Château

992a6-2006283025-1
1906 | coll. Jean-Claude Renier

L’imposante tour-porche franchie, le visiteur découvre la cour intérieure, bordée de galeries. « Au début du 20ème jusqu’aux années trente, colonnes et murs étaient envahis par des plantes grimpantes fort anciennes et la cour était couverte d’un tapis herbeux avec, au centre, une plate-bande ronde fleurie. Des photographies datant des années cinquante montrent, au centre de la cour, une fontaine à bassin en faïence bleue de style espagnol moderne. Actuellement, grimpants, gazon et fontaine ont disparu. Les façades sont propres, dégagées et rythmées par des fenêtres à croisée et des arcades sur un fond rose harmonieusement tacheté de blanc. Sur le sol, délimité par un trottoir pavé, s’étale un tapis de gravier rose comme dans l’avant-cour » (VI).

Cette cour d’honneur est « rythmée par des fenêtres à croisées et des arcades portées par des colonnes toscanes sur un fond rose harmonieusement tacheté de blanc (4). Les ailes nord et ouest ont été bâties en 1631 et 1648, ce qui autorise à les attribuer, respectivement, à Pierre-Ernest de Gavre, et à Philippe-Hippolyte-Charles Spinola » (VI). Les galeries des ailes sud et est, « elles ont été achevées en 1660 et 1662 » (4).

Des Gavre aux Spinola

« Pierre-Ernest de Gavre, et sa femme Isabelle-Catherine de la Marck ayant partagé leurs biens entre leurs enfants, le domaine de Rixensart échut à Dominique-François. Ce dernier mourut en Espagne le 12 novembre 1640 sans contracter mariage. Une clause du testament paternel prévoyant cette possibilité, c’est sa sœur Françoise-Conradine qui devint propriétaire du domaine de Rixensart » (VI).Françoise-Conradine de Gavre épousa le 2 avril 1646 (1) Philippe-Hippolyte Spinola (voir photo 88).


(1) L.J.P.C.D.S., Quartiers généalogiques des familles nobles des Pays-Bas, Cologne, 1776 + Justin de PAS, Notes pour servir à la Statistique Féodale dans l’étendue de l’ancien Bailliage et de l’Arrondissement actuel de Saint-Omer, éd. Mémoires de la Société des Antiquaires de la Morinie, tome XXXIII, Saint-Omer, 1921-1924

Variante

01a10-3485886102-1

 coll. Jean-Claude Renier