158. Le Château

Eglise et Château de Rixensart

Début 20ème – « La chapelle de la Sainte-Croix, de Rixensart (en 1873 de l’Exaltation de la Sainte-Croix, avec saint Célestin pour patron secondaire), forma longtemps une annexe de la paroisse de Limal. Après le concordat*, et quoique la famille de Merode en ait conservé la propriété, elle fut érigée en succursale de la cure de La Hulpe et a depuis été réunie au doyenné de Wavre », peut-on lire en 1873 (IX).

En date du 2 octobre 1807, l’ancienne chapelle castrale (« reconstruite en 1711 après un incendie ») (VII) est « remise à bail à la Commune avec tous les ornements et mobilier, pour servir d’église paroissiale, moyennant un loyer annuel de Cinquante francs qui ne fut jamais exigé depuis, et abandonné à la Commune d’abord, puis à la fabrique de l’église »**.

« Ainsi que confirment les archives du château, en 1834, la nef fut allongée. Et, en 1850 et en 1855, deux croisillons furent ajoutés à l’édifice lui conférant ainsi une forme de croix latine », écrit Colette Pinson (VII).
__________
* Instauré par Napoléon I afin d’assurer la paix religieuse, le Concordat de 1801 est à la base de nos fabriques d’église actuelles (décret du 30 décembre 1809).
** Bosquet Adolphe, Libéralités et bienfaits accordés à la Commune de Rixensart par la famille des Comtes de Merode, 1866

rixensart,eglises,chateau de rixensart

2.2014 © Monique D’haeyere