50. Vue pittoresque sur Rosières Saint-André

Vue pittoresque Rosières St. André Collection Michel Delabye

Vue pittoresque sur Rosières Saint-André, « prise depuis l’actuelle rue du Vieux Moulin, au fond le Plagniau » (cf Cercle d’Histoire de Rixensart)

« Durant des siècles, Rosières restera un petit village campagnard dont la population évaluée à quelque 100 habitants au 14e siècle, ne dépassera le demi-millier que vers 1850. A cette époque, on compte 113 petites exploitations agricoles dont les revenus étaient à peine suffisants pour permettre à la population de survivre », explique le site communal (4).

2 réflexions au sujet de “50. Vue pittoresque sur Rosières Saint-André”

  1. Je suppose que nous voici dans les anciennes pêcheries de la propriété de Merode? Mais dans quel axe? Le « Grand Cortil » est, j’imagine, l’étang du centre, sauf si la zone photographiée l’est depuis le chemin du Plagniau, face au bois de Landelutte (?), vers l’emplacement remblayé par Smithkline à l’époque, avant GSK…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.